Version imprimable de cet article Version imprimable | |

EDM SA : Ce qu’il faut comprendre de l’allocution du DG

dimanche 10 mai 2020

Depuis plusieurs semaines, les coupures intempestives de l’électricité ont fait monter la tension chez le consommateur malien. À l’origine, le défaut de maintenance sur certains générateurs électriques achetés à l’entreprise finlandaise Wartsila Oy.

Par devoir, le Directeur général de l’Energie du Mali, Boubacar Keïta a tenté d’expliquer ce qui était à l’origine desdites coupures.

Dans les propos du DG de L’EDM faisant allusion à une difficulté de déplacement de maintenanciers finlandais du Sénégal pour le Mali, beaucoup sont ceux qui se sont offusqués. L’incompréhension de certains résiderait dans le fait que le Mali n’ait pas une technologie à même de dépanner des groupes générateurs au point de faire recours à des Sénégalais voisins. Que non !

En réalité, dans le partenariat avec Wartsila Finland Oy, constructeur d’un géant groupe générateur dont le coût s’élève à 16 milliards, actuellement en panne, la partie malienne avait obtenu une déclaration de la part de Wartsila Finland Oy, autorisant sa filiale Wartsila West Africa-SA, basée à Dakar, à fournir des pièces de rechange ainsi que des prestations mais aussi pour exécuter les contrats d’exploitation et de maintenance (0 & M) en Afrique de l’Ouest (Sénégal, Mali, Cap Vert, République de Guinée, Burkina Faso, Gambie, Togo, Bénin, Sierra Leone, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Niger, Libéria, Ghana, Mauritanie) sur les moteurs et autres produits manufacturés ou délivrés par Wartsila Finland Oy.

Entre-temps au Mali, c’est la canicule et la demande de l’électricité s’avère supérieure à l’offre, entraînant pannes et nécessité de maintenances en constance.

Cependant, face à la crise sanitaire mondiale, la fermeture des frontières fait que le déplacement des réparateurs et maintenanciers de Wartsila west Africa-SA, basés au Sénégal, n’ont pas la possibilité d’effectuer le déplacement.

Sinon, il n’est nullement question de Sénégalais. Le DG faisait allusion aux mécaniciens et maintenanciers de Wartsila west Africa SA basés au Sénégal et assurant leur service pour l’Afrique de l’Ouest à tous les clients ayant acheté leurs générateurs. Et d’ores et déjà que les agents dépanneurs ont été dépêchés, c’est bientôt la fin des coupures.

CP

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav