Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Deux citernes en feu : La CODEM invite à la limitation de la circulation des gros porteurs aux heures de pointes à Bamako

mercredi 25 septembre 2019

Hier mardi 24 et aujourd’hui mercredi 25 septembre 2019, deux camions citernes ont endeuillé le Mali. Devant l’ampleur du sinistre, en attendant les conclusions de l’enquête enclenchée par les plus hautes autorités, le Parti de la quenouille souligne la nécessité de la mise en œuvre des mesures d’urgence. Il invite à l’accentuation de la limitation de la circulation des gros porteurs à certaines heures de pointes dans le District de Bamako et les mesures contre toutes les stations anarchiques. Lisez l’intégralité du communiqué !

MESSAGE DE COMPASSION DE LA CODEM SUITE AUX ACCIDENTS TRAGIQUES DE DEUX CAMIONS CITERNES A BAMAKO

C’est avec une profonde tristesse que le Parti de la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM) a appris la nouvelle des dramatiques accidents de deux camions citernes qui ont endeuillé tout le pays hier mardi 24 et aujourd’hui mercredi 25 septembre 2019 dans la journée.

En cette douloureuse circonstance, le Parti Codem présente ses condoléances aux familles des victimes, à toute la nation entière et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Face à ces terribles catastrophes qui nous interpellent à plus d’un titre, au nom de ses militants et sympathisants, la CODEM invite la population à la prudence et à la vigilance.

Devant l’ampleur du sinistre, en attendant les conclusions de l’enquête enclenchée par les plus hautes autorités, le Parti de la quenouille souligne la nécessité de la mise en œuvre des mesures d’urgence.

Il s’agit notamment de l’accentuation de la limitation de la circulation des gros porteurs à certaines heures de pointes dans le District de Bamako et les mesures contre toutes les stations anarchiques.

La Codem prie pour le repos de l’âme des disparus.

Bamako, le 25 Septembre 2019
Pour le Bureau National
Le Secrétaire à la Communication

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.