• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Abdoulaye Idrissa Maïga dément son soutien à l’opposition, mais ne dit pas qu’il soutient IBK

    « …Depuis quelques jours, des rumeurs persistantes et non fondées circulent dans certains journaux et sur les réseaux sociaux, annonçant mon soutien à l’opposition. J’apporte un démenti formel et clair à ces allégations mensongères et prie, par ailleurs, les

    Ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale : Le Chef de Cabinet, le Colonel Moussa Zabour Maïga n’est plus

    Le Colonel Moussa Zabour MAIGA, un infatigable artisan de la Paix dont la vie au service de la nation, aura été un sacerdoce hors du commun, n’est plus. Cet illustre cadre des forces de défense et de sécurité, Chef de Cabinet du département en charge de la

    Présidentielle 2018 : La CMA votera pour le candidat qui va mettre intégralement en œuvre l’Accord d’Alger

    « La CMA…n’a pris aucun engagement politique vis à vis d’un quelconque candidat aux élections présidentielles. Toutefois, si la CMA devrait donner un mot d’ordre pour un candidat, il sera en faveur de celui qui s’engagerait fermement à la mise en œuvre intégrale

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Démolition des Kiosques : L’URD demande l’arrêt des opérations

    lundi 30 janvier 2017 , par Assane Koné

    Communiqué de l’URD sur les opérations de démolition des kiosques de "Malitelda"

    L’URD constate avec désolation que les kiosques se trouvant dans la rue de la société Malitel, communément appelée "Malitelda", ont été démolis très tôt le matin du 24 janvier 2017 par le Gouverneur du District de Bamako.

    L’URD estime que le Gouvernement de la République du Mali, avant d’autoriser de telles opérations, aurait dû exiger qu’un véritable dialogue avec les acteurs concernés soit engagé d’une part, et s’assurer que des sites de recasement aient été préalablement aménagés pour les déguerpis d’autre part.

    L’URD déplore ce manque de communication et demeure convaincu que seul un dialogue franc et sincère peut éviter à notre capitale des dérapages inadmissibles qui peuvent découler desdites opérations et susceptibles de compromettre dangereusement le fragile processus de paix et de réconciliation.

    C’est pourquoi l’URD demande au Gouvernement :

    1- d’instruire immédiatement au Gouverneur de Bamako d’arrêter lesdites opérations ;
    2- d’engager un dialogue franc et sincère avec tous les acteurs concernés ;
    3- de mettre préalablement à disposition des déguerpis des sites de recasement aménagés.

    L’URD appelle également les commerçants concernés par ces opérations à s’engager dans la voix du dialogue pour la résolution de cette situation.

    Notre parti, l’URD, prône la paix, la justice, le respect des valeurs républicaines et rejette toute forme de violence comme moyen d’expression.

    Bamako, le 27 janvier 2017

    Le secrétaire à la communication
    Me Demba Traoré
    Officier de l’Ordre National
    Me Demba TRAORE

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce