• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Election présidentielle au Mali : l’Appel au calme du Consortium Panafricain des Observateurs Electoraux de la Société Civile Africaine et de la Diaspora en Europe

    « Cette proclamation provisoire qui provient après une centralisation et consolidation des résultats en toute transparence devant les représentants des candidats et aussi en présence d’observateurs nationaux et internationaux, notre Consortium se félicite que

    Présidentielle au Mali/ MIOE-O2A : « le 2ème tour de l’élection présidentielle … a été libre, transparente et équitable »

    « La mission Internationale d’Observation Electorale des ONG et Associations Africaines (MIOE-O2A) considère que le second tour de l’élection présidentielle du 12 août 2018 a été libre, transparente et équitable ». La déclaration a été faite Tetevi Nyatefe Eli,

    Second tour de la présidentielle au Mali : Que dit la Mission d’observation électorale de la société civile africaine ?

    "Nonobstant quelques insuffisances, La mission d’observation électorale de la société civile africaine (LA MOESCA) s’accorde pour affirmer que le deuxième tour de l’élection présidentielle du 12 aout 2018 en République du Mali s’est déroulé dans un climat apaisé,

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Décès de Albakaye Kounta le 10 mars à Paris : Jamana pleure son auteur

    dimanche 12 mars 2017 , par Assane Koné

    Le décès d’Albakaye Ousmane Kounta a Paris le vendredi 10 mars 2017 a été accueilli avec tristesse et désolation. Les éditions Jamana pleurent la mort d’un des plus valeureux auteurs avec qui elles ont collaboré pendant plus de 30 ans. A Jamana, c’est une bibliothèque qui brule.

    La nouvelle est tombée le vendredi 10 mars, Albakaye Ousmane Kounta a tiré sa révérence à Paris après avoir servi avec bravoure et honnêteté son pays. Le plus grand poète malien reconnu comme la mémoire de la poésie malienne, né en 1935 à Tombouctou, est l’auteur d’une œuvre poétique publiée au Mali, d’un recueil de Contes de Tombouctou et du Macina. Sa collaboration avec les éditions Jamana a été franche et constructive.

    Celui qui a porté haut le drapeau du Mali sous tous les cieux a publié entre autres : « Sanglots et dédains » (poésie), « Un complot de terre », les « Sans repère », le « Diablotin Dormant », « Mes Journées à Banconi » (Editions Jamana). « Couleurs et douleurs du silence… » etc.

    Les trois derniers ouvrages de M. Kounta sont : « Histoires de terre », « Histoires d’argent facile », « Histoires de chez nous ». Ces trois recueils de nouvelles appartiennent à un concept nouveau qui est de rendre l’exercice de la lecture facile, utile et adapté à toutes formes d’activités humaines. Bref, Albakaye Ousmane Kounta a à son actif plus de quarante œuvres littéraires.

    Que la jeune génération d’auteurs puisse s’inspirer de l’exemple patriotique d’Albakaye Ousmane Kounta.

    A Jamana, le décès d’Albakaye Kounta est une perte énorme pour la nation malienne et pour le monde du livre. Les Editions Jamana avec qui il a passé de bons moments s’incline devant la dépouille de l’illustre disparu. A la famille du défunt, nous lui présentons nos sincères condoléances. Les morts ne sont pas morts. Ils sont dans l’eau qui coule, dans le vent qui souffle… (Birago Diop).
    Dors en paix Albakaye !

    A.S.

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce