Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Coupe de l’Association « Actions d’Appui au Développement à Kalabanbougou : L’AS Keita remporte le trophée

dimanche 18 novembre 2018

Kalabanbougou dans la commune IV du District de Bamako a abritéé, le samedi 17 novembre 2018, la finale de la 1ère édition de la coupe de l’association « Actions d’Appui au Développement (2AD) ». C’était au terrain de Torokoro de kalabanbougou, en presence du Parrain Sory Coumaré.

Placée sous l’égide de Youssouf Kassé, président de l’Association Actions d’Appui au Développement (2AD) et parrainée par Sory Coumaré, la finale de la 1ère édition de la Coupe de 2AD, a enregistré la présence Abdoulaye Mankara, représentant du Maire de la commune IV et Zoumana Diarra, coordinateur de la Plateforme Ensemble ‘’Sauvons le Mali’’.

C’est aux environs de 16 heures 30 minutes que Sory Coumaré, le Parrain de l’évènement, a donné le coup d’envoi du match qui devait opposer dans le cadre de cette finale, les équipes AS Keita et le Faraninda, toutes venues de Sébénicoro.

Dans un match d’une beauté exceptionnelle, les deux équipes ont prouvé qu’elles ne sont pas arrivées en finale par hasard. Le nombreux public qui a fait le déplacement a eu l’opportunité d’assister à un très beau match de football, comme nous n’avons plus la chance de voire dans nos quartiers.

Pratiquement d’un même niveau tactique et technique, il a fallu un coup de poker pour départager les deux équipes. Et, ce premier coup de poker est arrivé pour l’AS Keita, à quelques minutes de la fin de la première mi-temps. Mohamed Camara, le porteur du dossard N°2, avec un très bon sens du but, est parvenu à scorer dans un mouvement collectif de son équipe.

Et, quelques minutes après, le coup de sifflet de l’arbitre va inviter les deux équipes à observer une pause salvatrice car les muscles commençaient à sentir le coup de la fatigue.

A la reprise, le Faraninda malgré les efforts ne parviendra pas à égaliser le but. Et, pire, l’irréparable va se produire pratiquement à 7 minutes de la fin de la partie. A 17 heures 23 minutes, Kassim Coulibaly, le joueur portant le maillot N° 10 de l’AS Keita va faire voler tous les espoirs de l’équipe adverse, en marquant le second but de son club.

Et, si le Faraninda s’est battu dans l’espoir de pouvoir égaliser les deux buts, l’AS Keita a développé une stratégie pour arriver au terme du match avec ses deux buts d’avance. Sa stratégie a payé. L’arbitre a donné le coup de sifflet final sur le score de 2 buts à 0 pour l’AS Keita.

A la fin du match, Youssouf Kassé, président de l’Association Actions d’Appui au Développement (2AD), a remis le trophée du vainqueur et une enveloppe de 75 000 FCFA au capitaine de l’équipe AS Keita, au moment où le capitane de l’équipe Faranda recevait la somme de 50 000 FCFA.

Le meilleur jouer du tournoi (Sory Moulekata), le meilleur butteur (Kassim Coulibaly de l’AS Keita) et l’équipe fair-play ( FC Toroba) , ont reçu la somme de 10 000 FCFA chacun.

Mais, avant le match, après l’accueil des invités à 16h, et la remise solennelle des maillots aux capitaines des deux équipes, Youssouf Kassé, le Président de l’ Association a adressé ses mots de bienvenue à tous les invités qui ont bien voulu honorer de leur présence la finale de la 1ère édition de la Coupe de l’Association, dont il a le privilège de conduire les destinées..

Il dira ensuite que l’association « Actions d’Appui au Développement (2AD) » est une association non confessionnelle et à but non lucratif. Selon lui, son objectif est de contribuer au développement socio-économique et culturel du Mali. « Dans le cadre du lancement de ses activités l’association 2AD a décidé d’organiser un tournoi de football à l’intention des jeunes qui constituent aujourd’hui, l’espoir et l’avenir de notre pays", a-t-il annoncé. Avant d’ajouter que le tournoi qui a débuté le 12 juillet 2018, a enregistré la participation de 28 équipes, venant des quartiers de Kabalabougou, Samaya, Kanadjiguila, Sébénicoro et Kalabanbougou. "Pendant tout le long du tournoi, les populations des différentes localités se retrouvaient les après midi au terrain de Torokoro pour assister aux matches et en faisant la fête", a-t-il rappelé. Selon lui, vu l’intérêt que ce tournoi a suscité chez les participants et les spectateurs, l’Association compte le pérenniser et l’étendre dans d’autres localités.

Il a félicité les deux équipes finalistes : l’AS Keita et le Faraninda, venues de Sébénikoro. Il les a invité à observer le Fairplay qui a prévalu jusqu’à la finale.

Mohamed Camara

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques