Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Coupe CAF : Les Onze Créateurs font un match nul à Bamako

lundi 12 février 2018

En tours préliminaire de la coupe de la Confédération Africaine de football (CAF) au compte du match aller, les Onze Créateurs de Niaréla et le CR Belouizdad d’Algérie, ont fait match nul d’un but partout, le vendredi 9 février 2018 au Stade Omnisport Modibo Keita.

Un but partout c’est le score final entre les Onze Créateurs de Niarela et le CR Beluoizdad. Cette rencontre qui a eu lieu le 9 février 2018, entre dans le cadre du tour préliminaire de la coupe de la confédération. Sur le terrain se sont les Onze créateurs qui sont les premiers à ouvrir la marque sur penalty, concrétisé par Cheickna Samaké à la 44ème mn. Ce score de un but à zéro pour les Onze Créateurs de Niaréla, nous a conduits à la mi-temps.

De retours des vestiaires, les Algériens viennent avec plus de vivacité. C’est pourquoi, ils réussiront à égaliser à la 62ème mn sur une situation standard tirée par Youcef Bechou.

Djibril Dramé, entraineur des Onze Créateurs de Niarelé dira que : « c’est un grand match discuté amplement entre les deux équipes. On est tombé sur une équipe qui est tactiquement bien en place. Elle nous a fatigués. Mais, il fallait s’y attendre, parce que à ce stade de la compétition, il n’y a pas de hasard. Ça s’annonce dur, c’est une équipe qui se cantonne pour préparer les contres et c’est à nous de prendre le jeu en compte ».

Pour Taoussi Rachid, l’entraîneur du CR Belouizdad, le match nul est un bon résultat qu’il faut améliorer à domicile pour ne pas perdre. « Mes joueurs se sont bien appliqués. Nous avons bien géré le match. En deuxième période, nous avons pu avoir la maîtrise du ballon, ce qui nous a permis de revenir au score », commentera Rachid Taoussi. Pour sa part, Youssef Belezi, secrétaire général de CR Beluoizdad, « l’arbitre nous a privé d’un but valable ». Dans une semaine, c’est-à-dire, le 20 février 2018, les deux formations se retrouveront à nouveau pour déterminer le qualifié pour les 16èmes de finale.

Lamine Kané

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.