| |

Convention de 2005 de l’UNESCO : Le rapport Mondial 2022 de mise en œuvre est disponible

lundi 13 juin 2022

Le 2 juin 2022, le Musée National du Mali a abrité la cérémonie du lancement officiel au niveau du Mali, du Rapport Mondial 2022 de l’UNESCO « Repenser les politiques en faveur de la créativité ». L’évènement a été couplé avec la formation des acteurs culturels sur le Fonds International pour la Diversité Culturelle (FIDC) et l’atelier d’échanges sur le premier Rapport périodique quadriennal (RPQ) 2018-2021 du Mali, publié en 2020.

« La cérémonie qui nous réunit ce matin s’inscrit dans le cadre du lancement officiel au niveau du Mali, du Rapport Mondial 2022 de l’UNESCO ‘’Repenser les politiques en faveur de la créativité’’. L’évènement est couplé avec la formation des acteurs culturels sur le Fonds International pour la Diversité Culturelle (FIDC) et l’atelier d’échanges sur le premier Rapport périodique quadriennal (RPQ) 2018-2021 du Mali, publié en 2020 », a indiqué Edmond MOUKALA, Chef de Bureau, Représentant de l’UNESCO au Mali.

Il a rappelé que publié tous les quatre ans, depuis 2015, le Rapport Mondial “Repenser les politiques en faveur de la créativité est devenu une autorité mondiale dans le domaine des politiques culturelles, offrant des données stratégiques et des messages de plaidoyer sur des questions clés pour une gouvernance plus informée, participative et transparente des secteurs culturels et créatifs.

« La Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles est un accord juridique international. Elle stimule l’économie créative en veillant à ce que les artistes, les professionnels de la culture et les citoyens puissent créer, produire, diffuser et apprécier des biens et services culturels variés, où qu’ils se trouvent », a rappelé Edmond MOUKALA, Chef de Bureau, Représentant de l’UNESCO au Mali. Selon lui, la série de Rapports mondiaux évalue la mise en œuvre de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, ainsi que les progrès dans la réalisation du Programme de développement durable des Nations Unies à l’horizon 2030, dans les secteurs culturels et créatifs.

Il a ajouté que le Rapport mondial a été conçu comme un outil permettant de suivre la mise en œuvre de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles depuis son adoption et de faciliter le partage de l’information sur les nombreuses façons dont la promotion de la diversité des expressions culturelles est effectuée à travers le monde. « Il sert d’outil de référence et de suivi, en analysant les tendances actuelles, en suivant les progrès et en identifiant les principales avancées réalisées, mais aussi les difficultés et les défis auxquels sont confrontés les Parties et les autres acteurs concernés », a-t-il déclaré.

Il a rappelé que son édition 2022, s’articule autour de deux grandes questions :
• Quelle est la situation actuelle des secteurs culturels et créatifs ?
• Quels changements politiques visant à promouvoir des systèmes de gouvernance de la culture durables et fondés sur les droits de l’homme ainsi qu’un accès équitable aux opportunités et aux ressources culturelles ont découlé de la mise en œuvre et de l’appropriation de la Convention ?

« Dans la lignée des publications de 2015 et 2018, cette troisième édition du Rapport mondial présente les évolutions récentes des politiques destinées à soutenir la créativité et met en lumière les défis actuels et futurs dans des domaines tels que l’environnement numérique, la diversité des médias, le développement durable, la mobilité des artistes et des professionnels de la culture, l’égalité des genres et la liberté artistique », a-t-il affirmé. Avant d’ajouter que les tendances, pratiques innovantes, lacunes et recommandations qui ressortent de cette édition 2022 offrent des éléments précieux permettant d’éclairer le dialogue politique précédant la Conférence mondiale de l’UNESCO sur les politiques culturelles et le développement durable, MONDIACULT 2022.

« La cérémonie qui nous réunit ce matin consacre le couronnement de l’élaboration des rapports périodiques par les Etats parties à la Convention de 2005 et la production du Rapport mondial 2022 », a indiqué Andogoly Guindo, ministre en charge de la culture. Selon lui, en ratifiant la Convention de 2005 de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, le Gouvernement du Mali, s’est engagé à formuler et à mettre en œuvre des politiques et mesures, à travers des processus participatifs, qui soutiennent l’émergence de secteurs dynamiques culturels et créatifs et qui respectent les droits de l’homme, les libertés fondamentales et la promotion de l’égalité des genres dans les industries créatives numériques. « C’est dans ce cadre que se tient cette cérémonie de lancement du Rapport Mondial 2022 de l’UNESCO. Elle sera suivie d’échanges sur la mise en œuvre des recommandations du premier Rapport périodique quadriennal du Mali (RPQ-Mali) sur la Convention de 2005, élaboré en juillet 2020 », a-t-il déclaré.

Il a estimé que cette troisième édition du Rapport mondial « Re/penser les politiques en faveur de la créativité » permet d’évaluer la mise en œuvre de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. « Le Rapport constitue un recueil essentiel de données sur la culture et la création et se présente comme un document référentiel, un outil d’orientation, de plaidoyer et de sensibilisation pour repenser les politiques culturelles dans le monde », a-t-il indiqué. Avant d’admettre qu’il informe les acteurs publics et non gouvernementaux et illustres le rôle de la diversité et de la créativité comme source de créativité.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav