Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Communiqué de Constitution de l’Observatoire Citoyen International du Fleuve Falémé

mercredi 4 mars 2020

Les 5 et 6 septembre 2019, s’est tenu à Kéniéba, en République du Mali, dans la salle de conférence du Conseil de Cercle de Kéniéba, l’atelier de restitution des résultats de l’étude sur l’opportunité de la création d’un observatoire citoyen international du fleuve Falémé, réalisée par ASFA 21.

Ledit atelier a réuni :

-  Les organisations de la société civile de la Guinée (Association “SAUVONS LA FALÉMÉ”), du Mali (ASFA 21) et du Sénégal (ONG “LA LUMIÈRE”) ;
-  Les Chefs de villages du Cercle de Kéniéba ;
-  Les Collectivités Territoriales Décentralisées du Cercle de Kéniéba (Conseil de Cercle de Kéniéba, 5 communes) ;
-  Les Services techniques déconcentrés du Cercle de Kéniéba (Hydraulique, Assainissement) ;
-  Les organisations de femmes, de chasseurs du Cercle de Kéniéba ;
-  Les Militants pour la protection de l’environnement.

L’atelier s’est conclu par la décision de la création URGENTE de l’Observatoire Citoyen international du Fleuve Falémé (OCIF/Falémé) à travers “L’APPEL DE KÉNIÉBA”.

Ainsi, les 1er et 2 Mars 2020, s’est tenue à Kéniéba, en République du Mali, dans la salle de conférence du Conseil de Cercle de Kéniéba, l’Assemblée Générale Constitutive de l’Observatoire Citoyen International du Fleuve Falémé (OCIF/Falémé).

L’Observatoire Citoyen International du Fleuve Falémé (OCIF/Falémé), ainsi constitué, entend jouer pleinement son rôle dans la sauvegarde de la Falémé, avec l’appui sollicité de tous les partenaires qui sont les bienvenus.

Fait à Kéniéba, le 02 mars 2020
Le Président du Comité de Pilotage : Nouhoum KÉITA, Directeur Exécutif d’ASFA 21

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.