Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Commune de Bourem : Les ressortissants à pied d’œuvre pour son développement

mercredi 6 mars 2019

Dévoué pour le développement de Bourem, la Coalition pour la commune de Bourem (CCB) a tenu le samedi sa première assemblée générale. C’était à la Maison de la femme à Sabalibougou. L’objectif était de présenter le rapport des activités réalisées en 2018 et les perspectives et le programme de l’année 2019.

Lors de cette rencontre, l’on a pu noter la participation massive des membres de la CCB, les ressortissants de la commune de Bourem et les sympathisants de la commune Bourem. Tous ont répondu à l’appel du président de ladite coalition pour le développement de leur commune.

Pour l’occasion, Djibrilla A Maiga, président de la coalition avait à ses côtés Mohamed Cheick Haidara, secrétaire général de la coalition, Abderhamane O Touré, président de l’association pour le développement de la commune de Bourem (ADCB), le représentant de Ousmane Issoufi Maiga, président de IRGANDA et le représentant des présidents d’honneur.

Djibrilla A Maigaa a remercié les participants pour leur présence massive, pour lui cela dénote d’une marque de reconnaissance et démontre l’honneur et le courage pour défendre le bien commun de leur commune. Pour cela, il a renouvelé son appel de se donner la main pour bien mener les missions, pour l’atteinte des objectifs.

Pour sa part le représentant du président de IRGANDA a lancé un message de solidarité, tout en saluant la détermination des membres de la coalition. Il a affirmé au nom de son président que Irganda restera toujours disponible à de telles initiatives qui prônent la paix, la réconciliation nationale, la cohésion sociale et le développement.

De son coté, Mohamed Cheick Haidara, secrétaire général de la coalition, s’est prononcé sur le bilan et les perspectives. Selon lui les activités réalisées au cours de l’année précédente sont entre autres : l’organisation des réunion ordinaires et extraordinaires, la confection des cartes de membres, l’organisation d’une conférence de presse au siège de Irganda, l’élaboration de rapport 2018, l’organisation de la nuit de Bourem pour des élections libres et apaisées, la participation à la réunion de concertation, la rencontre de courtoisie avec les notabilités de Bourem ; la rencontre avec le ministre de la réconciliation et de la cohésion sociale.

En termes des recettes, il a indiqué que 9 425 500 FCFA ont été mobilisés dont 6 225 500 FCFA ont été dépensés pour diverses activités menées au cours de l’année 2018.

Parlant des perspectives de 2019, le secrétaire général a indiqué qu’en termes d’activités, la Coalition mènera des activités comme la codification des rue de Bourem, prendre des dispositions et démarche pour la reprise des activités de l’usine de phosphate, l’organisation d’une mission au Ghana pour impliquer la diaspora, la confection des micro-projets pour le développement de la commune, l’élaboration d’un guide pour le mécanisme de prévention de conflit, l’organisation des journées de rencontre et de sensibilisation à Ségou, faire la monographie de la commune, mobilisation des ressources financières, réalisation des activités génératrices de revenues, contribuer à créer les conditions de commodités.

En poursuivant son intervention, il a souligné les difficultés liées à la faible mobilisation des ressources financières, le non-respect du paiement de la cotisation annuelle, et enfin le faible achat des cartes de membres.

Cette assemblée générale a été marquée par une remise d’attestations de remerciements à de nombreux collaborateurs de la Coalition et la remise de diplôme d’honneur qui a été dédié principalement à Mme la Première Dame pour ses efforts consentis pour le développement de la commune de Bourem.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.