Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Commune IV : Le MUM forme des femmes à la fabrication du savon

mardi 6 février 2018

Le dimanche 4 février 2018, s’est déroulée sur le terrain Chaba de Lafiabougou dans la CIV du district de Bamako la cérémonie de remise des attestations aux femmes qui ont participé à une formation en savonnerie par Cheick Harouna Sangaré, Président du Mouvement pour l’union des Maliens (MUM). Cette formation a été organisée par la coordination du MUM de la CIV, du 24 au 29 janvier 2018 au centre de Lassa. C’était en présence de Aichata Diabaté, présidente de la coordination du MUM de la CIV, des leaders religieux, les militants et sympathisants du MUM. 

A cette occasion les femmes bénéficiaires ont montré toute leur joie et satisfaction à l’endroit de la coordination du mouvement pour l’union des maliens pour cette initiative et plus particulièrement à l’endroit du Président du mouvement.

Aichata Diabaté, présidente de la coordination du MUM de la CIV, a souligné que cette formation cadre avec l’objectif du MUM qui est la solidarité, l’entraide et la cohésion sociale pour la paix durable au Mali. Elle a remercié les formatrices qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de cette formation, et le Président du mouvement pour l’union des maliens pour son soutien sans faille.

Aichata Diabaté, dans son propos a souligné certaines préoccupations et a souhaité l’aide du Président de la MUM. « Beaucoup de nos quartiers souffrent constamment de crises d’eau, notamment Lassa, Kanadjiguila, Ouenzenbougou, Lafiabougou Djissourountou, et Tchéchéni », a-t-elle révélé. Pour terminer son intervention, elle a invité les femmes bénéficiaires à plus de courage.

Cheick Harouna Sangaré, président du mouvement pour l’union des maliens, a souligné l’importance de cette initiative venant de la part de la coordination du MUM de la CIV pour la formation des femmes à la technique de fabrication du savon. Selon lui cela vient à un point nommé et contribue à diminuer le taux de chômage, une chose qui cadre parfaitement avec l’objectif du mouvement.

« Nulle n’ignore que la femme occupe une place importante dans la société », a déclaré le Président du MUM. Il a ajouté qu’en plus de leurs efforts physiques, le MUM dès sa création, a pensé à l’autonomisation des femmes et des jeunes. J’encourage les autres coordinations à emboiter le pas à la CIV en initiant les activités similaires. Il a félicité les différents récipiendaires pour leur courage et abnégation tout au long de la formation.

Tenant compte des préoccupations soulevées par la coordination, il a promis de donner 5 millions de FCFA pour les aider d’avantage à mener leurs activités. Et a promis si possible de construire des forages dans les quartiers cités ci-dessus. L’occasion était bonne pour le Président du MUM de lancer un appel à toutes les bonnes volontés d’aider les femmes et les jeunes pour construire le Mali de demain.

Bintou COULIBAY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en