| |

Ciné Pirogue : Le Cinéma Numérique Ambulant Mali lance la 4ème édition

lundi 23 novembre 2020

C’est parti pour la 4ème édition du programme « Ciné Pirogue » du Cinéma Numérique Ambulant Mali (CNA). Du 20 au 29 novembre 2020, les populations riveraines du Fleuve Niger auront l’opportunité d’assister à 15 projections cinématographiques.

Le 20 novembre 2020, la place publique du quartier Sans fil Dangan (derrière le dépôt de carburant) a enregistré une animation particulière. Ce quartier a eu la chance d’abriter le lancement de l’édition 2020 du programme « Ciné Pirogue ». Performance des Marionnettes géantes de la Troupe Nama, discours et projection de film suivie de débat, étaient les activités inscrites au programme de cette soirée.

Après la prestation des Marionnettes géantes, Souleymane Coulibaly, Chef du quartier de Sans fil Dangan, a salué l’initiative du Cinéma Numérique Ambulant Mali qui a décidé de venir les égailler dans le cadre du lancement de la 4ème édition du programme « Ciné Pirogue ». Selon lui, cette action est salutaire à plusieurs titres. Il dira qu’en plus de la distraction, elle permet la sensibilisation de la population sur des questions cruciales de développement. Au nom de la population, il dit un grand merci à tous les partenaires qui soutiennent le CNA-Mali pour la réalisation des activités, notamment le programme « Ciné Pirogue ».

En sa qualité de Conseillère municipale en Commune II du District de Bamako et Maire délégué du quartier Sans Fil, Mme Fanta Sissoko a salué les partenaires qui ont permis l’organisation de cette soirée cinématographique qui rentre dans le cadre du divertissement, mais surtout de la sensibilisation de la population sur des questions de développement. Elle a indiqué que le CNA pouvait compter sur leur soutient à toutes les occasions.

Au nom de la jeunesse de Sans Fil Dangan, Sidi Traoré a salué l’initiative de la projection de films le long du fleuve de Bamako à Koulikoro. Selon lui, cela sera une bonne occasion pour de nombreux pêcheurs de participer à une activité culturelle de premier ordre : voir des films très instructifs.

Représentant Mme Nadège Chouat, Chef du Service de Coopération et d’Action culturelle et Alain Masetto, attaché de coopération éducative à l’Ambassade de France à Bamako, Masa Sidibé a salué et félicité le CNA Mali pour le travail exemplaire accompli d’année en année pour permettre à un grand nombre de voir des films.

« Dans le cadre du 50ème anniversaire de la Francophonie 2020, le Groupe des Ambassadeurs, l’Ambassade de France au Mali (SCAC) et l’Institut français soutiennent le CNA pour organiser une série de 15 projections le long du Fleuve Niger à partir du 20 au 29 novembre 2020, et intitulée ‘’Ciné Pirogue’’ », a déclaré Kadiatou Sidibé, Directrice exécutive du CNA-Mali. Selon elle, les projections se dérouleront sur les berges du Niger, sur un grand écran installé sur la rive, la pirogue permettant le transport du personnel du CNA et du matériel entre les différents lieux de projection, tout au long du fleuve de Bamako à Koulikoro. « Il est le fil conducteur symbolique du cycle de projections », a-t-elle déclaré.

Elle a rappelé que cette activité qui est à sa quatrième édition, a pour principal objectif de permettre l’accès au cinéma à toutes et tous et de promouvoir le français, en proposant un évènement festif, organisé à l’avance en coopération avec les autorités locales. Mme Kadiatou Sidibé a précisé que l’initiateur du projet « Ciné Pirogue » est le Service de coopération et de l’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France, sur la base de l’expérience du CNA dans l’organisation des projections en plein air.

Au quartier Sans Fil Dangan, c’est avec beaucoup de plaisir que les populations ont apprécié la projection du film : « Tourbillon à Bamako » de Dominique Philippe.

Film de 1h 51 minutes, « Tourbillon à Bamako » est un film où l’on retrouve des acteurs maliens qui ne sont plus à présenter. Ce sont : Mama Koné, Lamissa Traoré, Cheik Oumar Sidibé, Fatoumata Coulibaly, Babou Tembély, Ismaël N’Diayé et Karine Diallo Mariella.

Le synopsis du film indique : Makan travaille à la maison de l’Artisanat de Bamako. Il est sculpteur, et exerce son activité avec passion. Il mène une vie plutôt tranquille quand sa vie bascule. Il apprend qu’il a gagné à la loterie, mais ne retrouve pas son ticket. C’est le début d’une course dans les rues de Bamako à la recherche du ticket gagnant. Dans sa course, Makan passe à côté de Sira, une jeune femme qui fait la lecture à son père, passionné par les livres mais analphabète...

En plus de l’amour, ce film met un accent sur l’importance du livre et de la lecture. De passage, l’on y retrouve un clin d’œil fait à la campagne sur le VIH/SIDA.

Pour sa 4ème édition, en plus de « Tourbillon à Bamako », le CNA propose aux cinéphiles de « Ciné Pirogue », des films comme : Ballon d’or de Cheick Douloué ; Kiroukou et les hommes et les femmes.

Dix étapes sont prévues à Bamako. Ce sont : Kalabancoro Gun ; Sébénikoro Gun ; Flabougou, Morobougou ; Sabalibougou ; Lafiabougou ; Derrière Amadine ; Badalabougou Dangan et Bozola Dangan.

Du côté de Koulikoro, les projections auront lieu à : Koulikoroba ; Koulikoro Gare ; Gouni ; Koulikoro Souban et Koulikoro Kayo.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav