Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Centre culturel islamique (CCI) : La 14ème édition du concours national de récitation du coran, a vécu

mercredi 28 juin 2017

Le jeudi 22 juin 2017, s’est tenu au Centre Culturel Islamique de Bamako (CCI) la cérémonie de clôture de la 14ème édition du concours national de récitation du Coran organisée chaque année pendant le mois de Ramadan.

L’objectif est d’encourager les jeunes à mémoriser le Coran et à les aider à mieux le comprendre, afin de s’en imprégner pour être de bons musulmans.

La clôture de cette cérémonie a enregistré la présence d’Abdellatif Oulad Aouid, directeur général du centre culturel islamique de Bamako (CCI), le représentant du président du haut conseil islamique du Mali, l’Imam de la mosquée du CCI.

« Toutes les louanges sont adressées à Allah le Tout Puissant qui a fait du mois de ramadan un mois sacré et béni, au cours duquel le coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuve claire de la bonne direction et du discernement », a rappelé le directeur général CCI, Abdellatif Oulad Aouid.

Le directeur de CCI a indiqué que les concurrents sont au nombre de 227, qui sont venus de Bamako et d’autres localités pour participer à la quatorzième édition du concours national de la récitation du coran.

« Une concurrence combien noble a regroupé les jeunes filles et garçons musulmans pendant plusieurs jours avant d’aboutir aux résultats définitifs », a déclaré Abdellatif Oulad Aouid.

« Le meilleur d’entre vous est celui qui a appris le Coran et l’a enseigné aux autres. Recevez nos encouragements, et sachez que le centre culturel Islamique de Bamako insiste plus que jamais à œuvrer pour que la culture Islamique soit répandue et propagée par différents moyens instructifs, notamment les rencontres et les concours coraniques », a-t-il lancé.

Le directeur, dans son intervention a constaté que cette année, le niveau des participants(e) s’est amélioré. Selon lui, cela est un signe satisfaisant.

« Nous avons toujours conseillé aux jeunes que la mémorisation du Coran est un bon choix. Mais de pouvoir l’appliquer avec modération, tolérance et sagesse dans la vie et dans la société », a-t-il souligné.

La récitation du Coran de cette quatorzième édition selon lui, a regroupé les jeunes musulmans reparties en 8 groupes. Chaque groupe a récité le Coran divisé en 8 parties.

Le directeur Oulad Aouid a fait savoir que le gagnant de chaque groupe a reçu une enveloppe et une attestation.

Le premier du 1er groupe a reçu 47 000FCFA, le premier du 2ème groupe a reçu 53 000FCFA, le premier du troisième groupe a reçu 58 000FCFA, le premier du quatrième groupe a reçu 70 000FCFA, le premier du cinquième groupe a reçu 81 000FCFA, le premier du 6ème groupe a reçu 120 000FCFA, le premier du septième groupe a reçu 165 000FCFA. Le dernier groupe qui a regroupé sont ceux qui ont récité le Coran tout entier, a vu son premier a recevoir la somme de 230 000FCFA.

Pour conclure son intervention, le directeur a remercié le gouvernement et toutes les bonnes volontés qui ont participé à la réussite de cette œuvre culturelle. Il a également remercié les chefs, les membres du jury, les membres du comité d’organisation de ce concours.

Bintou COULIBALY (stagiaire)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en