Version imprimable de cet article Version imprimable | |

CRISE POLITIQUE : Le Barreau appelle les parties à la retenue

lundi 22 juin 2020

Les Hommes en robe noire, dans une déclaration, ont appelé les différentes parties à faire preuve de clairvoyance et de retenue tant dans leurs déclarations que dans leurs actes en vue de préserver l’ordre public, la paix et la sécurité sur toute l’étendue du territoire national. Ci-dessous la déclaration.

DECLARATION DU BARREAU DU MALI N° 001/0A/BAT/MSMC/2020

Le Barreau du Mali ;

Fort de son rôle historique dans l’avènement et la consolidation de la démocratie et de l’État de droit au Mali, s’est toujours inscrit dans la promotion, la protection de la défense des droits et des libertés fondamentales.
Considérant, que diverses revendications, dont la légitimité est difficilement contestable, sont aujourd’hui à la base de différentes manifestations à travers tout le pays.

Qu’il s’agit pour l’essentiel :

-  de la dégradation de la situation sociopolitique du pays ;
-  de la persistance de la crise scolaire, sanitaire et sécuritaire ;
-  des frustrations nées de la proclamation des résultats des dernières élections législatives ;
-  de l’insécurité persistante se caractérisant par des enlèvements et des tueries de civils innocents et de militaires au service de la nation ;
-  des graves manquements dans la gouvernance économique du pays se manifestant par une paupérisation persistante des populations, un chômage grandissant et une baisse du pouvoir d’achat ;
-  de la regrettable situation née, de l’enlèvement et de la séquestration de l’honorable Soumaïla CISSE chef de file de l’opposition et de bien d’autres personnes civiles et militaires à travers tout le pays.

Le Barreau du Mali soucieux de son indépendance ne saurait rester en observateur passif de cette grave situation que vit le peuple malien.

En conséquence, le Barreau :

-  Appelle les différentes parties à faire preuve de clairvoyance et de retenue tant dans leurs déclarations que dans leurs actes en vue de préserver l’ordre public, la paix et la sécurité sur toute l’étendue du territoire national,
-  Exhorte instamment l’État à prendre la mesure de toutes ses responsabilités et à adopter dans les meilleurs délais toutes les dispositions urgentes et nécessaires pour apporter les réponses idoines aux différentes revendications et la réalisation des aspirations légitimes et légales des populations maliennes,
-  Invite la Communauté internationale et les amis du Mali à assumer leur part de responsabilité quant à la préservation de la paix, de la sécurité, de la souveraineté et de l’intégrité du territoire national.

Le Barreau demeure enfin convaincu que le destin du Mali ne se réalisera ni dans la ruse, ni dans l’invective et l’insouciance. Il le sera dans la responsabilité dument assurée de l’État et l’implication pleine et entière de chaque malienne et de chaque malien pour la réalisation de l’unité, de la cohésion de la nation, dans le respect de la loi, gage de progrès, légitimes aspirations des populations.

Bamako, le 16 juin 2020

Le Bâtonnier
Moustapha S.M. Cissé

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav