Version imprimable de cet article Version imprimable | |

CREATION PHOTOGRAPHIQUE « FOTOCREATION » : Des photographes maliens à l’école du perfectionnement

lundi 8 octobre 2018

Seize photographes venus de 10 régions et du District de Bamako sont réunis à la Maison Africaine de la photographie pour un atelier de création photographique, dénommé « Fotocréation ».

La matinée du jeudi 4 octobre, n’a pas été de tout repos pour le ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo. Après avoir visité le chantier de la nouvelle direction de la Maison Africaine de la photographie (Map), à Niamakoro, Ramatoulaye Diallo, a présidé l’atelier de création photographique : « Foto Création », couplé au lancement du livre photo « Koulikoro, ville d’eau et de Collines ».

L’atelier entre professionnels de la photographie vise à créer un espace de rencontre et d’échanges d’expériences entre professionnels, à susciter la créativité et à enrichir les collections photographiques sur le Mali.

Pendant huit jours, les participants se pencheront sur différentes techniques de prise de vue comme le cadrage, la composition et l’utilisation de la lumière.

Les images réalisées au cours de l’atelier, serviront à l’édition d’un livre photo sur la capitale Bamako, comme ce fut le cas pour les villes de Kayes et Koulikoro, respectivement sous les titres : « Kayes, le soleil de décembre » édité en 2016 et, « Koulikoro, ville d’eau et de collines » en 2017.

Les experts de hauts niveaux vont mettre en lumière leurs expertises, afin que les stagiaires puissent tirer les plus grands bénéfices de cette formation.

Un livre photographique sur Koulikoro

Second temps fort de la cérémonie : Le lancement du livre photographique intitulé : « Koulikoro, ville d’eau et de collines ».

Selon le ministre de la Culture, les deux activités s’inscrivent en droite ligne dans la politique nationale culturelle adoptée en 2013, par le gouvernement et dont, un des objectifs stratégiques majeurs est la protection et la promotion du patrimoine culturel.

« Ces activités, dis-je concourent au renforcement des capacités des acteurs, notamment des photographes mais aussi, à l’enrichissement du fonds documentaire qui illustre éloquemment la richesse de notre patrimoine culturel, historique et contemporain », a souligné le ministre Diallo.

La première responsable de la Culture a aussi magnifié le travail des professionnels de l’image. « Aujourd’hui, la photo s’impose dans chaque espace et recoin de la vie de chaque individu. On la trouve partout dans son quotidien, traitant de sujets divers et variés parce que moyen de conserver une représentation graphique des moments, des objets ou des personnes et aussi moyen d’expression de son auteur pour devenir une œuvre d’art ».

Et d’ajouter que la photo, moyen de témoignage historique et œuvre d’art, se trouve au centre des actions de son Département.

Rendant un hommage à ceux-là qu’on peut appeler les « pères » de la photographie du Mali (Seydou Keita, Malick Sidibé) pour leurs immenses contributions de photographes émérites, et bien d’autres à la promotion de la culture du Mali, elle a lancé un appel à la génération présente. « Il apparaît impérieux d’accorder une attention particulière à cet art afin de permettre à la génération présente d’œuvrer dans les meilleures conditions, en parfaite maîtrise des techniques ».

Juste après avoir présidé l’ouverture de l’atelier, le ministre de la Culture s’est rendu dans les stands des éditeurs de l’Organisation malienne des éditeurs du livre « Omel ». Dans le hall de la Map, certains éditeurs de l’Omel exposent leurs livres à l’occasion de la Rentrée scolaire. Une initiative que le ministre Diallo a saluée à sa juste valeur. Les exposants ont, à leur tour remercié Mme le ministre pour sa marque de considération à leur endroit.

Djibril Diallo
Journal Hebdomadaire malien « ARC-EN-CIEL »

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.