COVID- 19 au Mali : une urgence environnementale

samedi 20 juin 2020

La COVID- 19 a commencé en Chine dans des conditions non encore élucidées. Rapidement, elle s’est propagée dans le monde entier obligeant l’Organisation Mondiale de la Santé à la reconnaitre comme pandémie. Elle a surpris l’humanité par sa vitesse de propagation, car les Etats et les scientifiques n’étaient préparés pour y faire face. Le Mali a enregistré ses premiers cas d’infection au nouveau coronavirus au mois de mars 2020. Progressivement, la maladie a affecté presque toutes les régions du pays.

La nouvelle maladie de coronavirus, en un si peu de temps, a tout bouleversé : de nos habitudes à la mise en œuvre des projets de développement. La COVID-19, a une répercussion sur l’économie, l’environnement et le social.

Le Mali, à l’instar des autres pays du monde, fait face à la pandémie avec les moyens dont il dispose. Le pays a enregistré 1923 cas positifs pour 1217 guérison et 108 décès à la date du 20 juin 2020.

La gestion de cette maladie infectieuse a révélé une dimension environnementale : l’accès à l’eau salubre et à l’assainissement ; les villes et communautés durables ; la lutte contre le changement climatique ; la biodiversité entre autres.

Cette dimension environnementale renvoie aux Objectifs de Développement Durable des nations Unies que le Mali a lancé officiellement, le 5 février 2016, en vue de relever les défis urgents auxquels le pays est confronté sur le plan écologique, social et économique.

Au regard des informations traitées, il ressort que tous les Objectifs environnementaux de Développement Durable affectés par la COVID-19, sont classés prioritaires par le Mali. Ceux relatifs à l’accès à la santé, l’accès à l’eau salubre et à l’assainissement et l’accès à une éducation de qualité sont classés comme une urgence absolue.

Dans ce contexte, l’atteinte des Objectifs du Développement Durable demeure une réponse adéquate à cette urgence environnementale. Il est donc urgent d’accélérer la mise en œuvre des Objectifs environnementaux de développement durable qui prennent suffisamment en compte la dimension environnementale révélée par la COVID- 19 au Mali. Aussi, l’atteinte de ces objectifs permettra au pays d’avoir les capacités requises pour affronter dans l’avenir une telle pandémie.

Les leçons tirées de la gestion de la COVID- 19 doivent être capitalisées afin de faire les ajustements nécessaires dans la préparation et la mise en œuvre des programmes et projets.

Mamadou SATAO
Environnementaliste
Email : satao2@yahoo.fr
Tél. : (00223) 76 35 91 67

Retrouver ici l’intégralité du texte de l’environnementaliste Mamadou SATAO

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav