Version imprimable de cet article Version imprimable | |

CONCOURS NATIONAL DE SLAM-POESIE : Amadou Niangadou remporte le trophée

vendredi 21 décembre 2018

Dans le cadre de la mise en œuvre de son plan d’action, le Groupe Agoratoire en partenariat avec l’IFM, a organisé la 6ème édition de la compétition nationale « Massa Slam » qui a eu lieu le mardi 18 décembre 2018 à l’Institut français du Mali (IFM).

Ils étaient 8 « slameurs » et « slameuses », venant des régions différentes, à prendre part à cette compétition. A part Bamako qui avait trois représentants, les autres régions comme Tombouctou, Ségou, Sikasso, Gao et Mopti, ont chacun eu un représentant. Après les différentes phases de poules, ce sont 4 « slameurs » ou « slamueuses », qui ce sont retrouvés en demi-finales, soit les deux meilleurs de chaque poule. Les demis finalistes sont : AMADOU NIAGADOU, Bouchra Maiga, Mahamadou Dicko et Colette Banou.

Les membres du jury ont retenu deux finalistes : Amadou Niangadou du lycée Mandé Massa Keita et Bouchra Maiga, étudiante à l’Universitaire de Ségou. Finalement AMADOU NIAGADOU a remporté la 6ème édition en battant en finale la ségovienne Bouchira Maïga par le score de 26, 3 contre 25,2 et Colette Banou a été classée 3ème. « Je dédie cette victoire à mon lycée Mandé Massa Keïta, et à tous mes amis qui étaient dans la salle pour le soutien moral », a ajouté AMADOU NIAGADOU.

Le Directeur artistique du Groupe Agoratoire, Abdel Aziz Koné a souligné que : « Nous souhaitons que cette compétition puisse se dans le temps. Et, surtout que notre ministère de l’éducation nous donne l’autorisation de prendre en main des activités. Nous voulons également que le ministère soit là pour constater le progrès et le succès de tout ce que nous faisons ». Selon le Directeur artistique du Groupe Agoratoire, Abdel Aziz Koné, le Slam est un art qui s’inscrit dans le dynamisme culturel. Il a souhaité que le Slam soit le moyen d’expression, unifié de la jeunesse malienne et tout le peuple.

A noter que « Massa Slam » est une compétition nationale qui regroupe chaque année autour d’une thématique les jeunes provenant des différentes régions du Mali.Que faut-il réellement entendre par slam ? Eh bien, il s’agit d’un genre musical récent, assez répandu dans le monde.

L’activité culturelle se donne pour objectif d’amplifier la portée des différentes actions du slam en Afrique, en faisant des événements nationaux de slam. Cet art d’expression orale est, à ne pas s’y tromper, devenu populaire. Lui qui allie si bien l’oralité et l’écriture est identifié comme un fidèle outil de communication à travers lequel les maux de la société peuvent être décrits et dénoncés dans le dessein de susciter un éveil des consciences ou encore, entraîner bon nombre de personnes à renouer avec l’écriture et la lecture, véritables sources de savoir et de connaissances.

Lamine KANE

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de