Version imprimable de cet article Version imprimable | |

COMMUNE RURALE DE KALABANCORO : Un budget prévisionnel de près de deux milliards F CFA

samedi 3 novembre 2018

Le budget prévisionnel de la marie de la Commune rurale de Kalabancoro avoisine les 2 milliards de F CFA. C’est ce qui ressort du débat public organisé par la mairie. Une initiative saluée par les populations.

Le dimanche 21 octobre 2018, les populations de la Commune rurale de Kalabancoro étaient autour du maire Tiécoura Hamadoun Diarra et certains conseillers pour débattre sans tabou du développement de la Commune. Ce débat public initié par le maire, actuellement dans le viseur de certains conseillers, a enregistré la participation du conseil de la jeunesse de Kalaban, des chefs de quartiers et de villages ainsi que les organisations de femmes. L’objectif visé par cette démarche est de recueillir les critiques et propositions des populations en vue d’insuffler un dynamisme à l’action communale, explique le maire Tiécoura Diarra.

Dans une présentation, le maire-adjoint, Lamine Sangaré est revenu sur les différents chantiers de 2018 et les perspectives 2019 de la mairie. Ce qui a permis de connaître le budget communal en termes de recettes et de dépenses. La Commune de Kalabancoro, avec ses énormes potentialités, tire ses ressources des TDRL qui s’élèvent à plus de 3 millions de F CF, de la taxe de voirie qui dépasse 5 millions de F CFA, de la patente qui dépasse 40 millions et de la vignette qui a fait rentrer plus de 80 millions dans les caisses de la Commune. Le budget de la Commune qui s’élève à près de 2 milliards de F CFA, est réparti entre les dépenses de fonctionnement et d’investissement.

La session budgétaire en cours doit permettre à l’équipe de la mairie de fixer les prévisions de l’année 2019. Dans cette perspective, la mairie mettra l’accent sur les études techniques, le suivi et le contrôle, le renforcement des capacités des agents, la construction d’écoles, de CSCOM et de marchés pour plusieurs centaines de millions de F CFA. Sur ce point, l’équipe s’impliquera à réaliser en comptant sur le concours de tous.

Les échanges ont été très houleux lors de cette rencontre qui vise à permettre à l’équipe de la mairie, de recueillir les avis sur toutes les questions qui concernent le quotidien des populations. Le maire M. Diarra qui se dit satisfait de l’exercice promet de le perpétuer.

La Commune de Kalabancoro est formée par plusieurs quartiers parmi lesquels, Gouana, Niamana, Kabala, Sirakoro-Méguetan, Kouralé, Sabalibougou-courani, Tabacoro, Diatoula.

Mohamed Keita
ARC-EN-CIEL

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de