Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Attaque d’une délégation de campagne de Aliou Diallo : Le Candidat de l’ADP-Maliba réagit

lundi 23 juillet 2018

Aliou Diallo, candidat de l’ADP-Maliba à l’élection présidentielle du 29 juillet, suite à l’attaque d’un convoi de sa campagne à Guiré, dans le cercle de Nara, n’arrive pas à comprendre que de paisibles citoyens se retrouvent sous le feu de bandits armés à 2 heures, alors même que la zone est placée sous haute sécurité et sous couvre-feu à partir de 22 h ? Lisez l’intégralité de sa réaction !

Chers amis,

Depuis Djenné où je suis en tournée, j’ai appris l’attaque lâche et barbare dont a été victime l’un des convois de ma direction de campagne dans la commune rurale de Guiré, cercle de Nara, Région de Koulikoro. L’attaque a visé une délégation composée de la famille du Chérif de Nioro ainsi que de nombreux militants et sympathisants.

Je tiens à rappeler que cette attaque s’est déroulée à 2 h du Matin dans une localité pourtant placée sous couvre-feu dès 22 h. Pour accéder au Cercle de Nara ou en sortir, il y a une multitude de check-point à franchir. Comment comprendre que de paisibles citoyens se retrouvent sous le feu de bandits armés alors même que la zone est placée sous haute sécurité et sous couvre-feu à partir de 22 h ?

Je condamne cet acte ignoble avec la plus grande fermeté. Je trouve inadmissible que le Président Keita, censé assurer la sécurité des biens et des personnes, ait aussi lamentablement échoué. Partout où nous sommes allés, c’est cette insécurité qui constitue la première préoccupation des maliens.

Cet incident ne vient que confirmer l’incapacité du régime IBK à assurer la sécurité des maliens et de leurs biens. Je considère à ce titre qu’IBK est totalement disqualifié pour les 5 prochaines années.

Aliou Diallo
Candidat à l’élection du Président de la République

Communiqué de presse : attaque armée contre un convoi de la direction de campagne du Candidat Aliou Diallo

La Direction de campagne du Candidat Aliou Diallo porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’une de ses équipes de campagne déployée dans la commune rurale de Guiré, Cercle de Nara, a été victime d’une attaque armée dans la nuit du Dimanche 22 Juillet au Lundi 23 Juillet. La délégation était composée de la famille du Chérif de Nioro, soutien actif du Candidat Aliou Diallo.

La délégation n’a enregistré aucune perte en vies humaines. Trois véhicules de la Direction de campagne ont été enlevés par les agresseurs tandis qu’un quatrième véhicule a été incendié.

La Direction de campagne du Candidat Aliou Diallo condamne avec énergie cet acte barbare et inacceptable. Nous exigeons l’ouverture d’une enquête afin de rechercher et mettre hors d’état de nuire les auteurs de cette violente attaque.

La Direction de campagne du Candidat Aliou Diallo interpelle, par ailleurs, les plus hautes autorités sur leur responsabilité à prendre les mesures nécessaires pour assurer la libre circulation des personnes en cette période de campagne électorale au Mali.

Bamako, le Lundi 23 Juillet 2018
La Direction de la Communication

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques