Assemblée nationale : Le Parti SADI revendique son appartenance à l’opposition et invite ses députés à quitter le groupe « Benso »

jeudi 28 mai 2020

Le Mardi 26 mai 2020, la toile s’est enflammée au Mali. Suite à la mise en place des groupes parlementaires à l’Assemblée nationale, la grande surprise a été d’apprendre que les 3 députés SADI sont membres du groupes parlementaires « Benso » qui s’est déclaré de la majorité présidentielle et dirigé par Alou Boubacar Diallo, Président du parti ADP-Maliba. Le mercredi 27 mai 2020, dans un communiqué le Parti SADI a tenu à revendiquer son appartenance à l’opposition et invite ses députés à quitter le groupe « Benso ». Lisez l’intégralité du communiqué.

Communiqué du Parti SADI

À l’issue de la réunion extraordinaire du Bureau Politique, élargie aux sections et Coordinations SADI de Niono et Koutiala, tenue ce mercredi 27 Mai 2020, pour apprécier la décision des députés de rejoindre le Groupe parlementaire Benson, appartenant à la Majorité présidentielle, le Bureau Politique informe les militants et militantes du parti, les sympathisants et toutes les forces progressistes du Mali et d’ailleurs de ce qui suit :

1. Conformément aux résolutions du 5ème Congrès ordinaire du parti, tenu à Koutiala, les 23 et 24 mars 2019, le parti a décidé d’inscrire résolument sa lutte dans l’opposition au Régime d’Ibrahim Boubacar Keita ;

2. L’acte posé par les élus SADI de rejoindre le groupe parlementaire Benso, en violation des résolutions du Congrès, des directives du Bureau Politique ainsi que les procédures de concertation mises en place dans l’appréciation et l’analyse de la situation politique nationale et internationale et notre analyse de la nature du régime actuel, qui ne cesse de poser chaque jour, des actes de trahison des intérêts de notre pays ;

3. Le Bureau Politique demande instamment aux élus de se retirer du Groupe parlementaire Benso afin de se conformer à la volonté démocratique et souveraine du Parti et d’agir dans le sens de la préservation des intérêts de notre peuple fortement menacés par le régime d’Ibrahim Boubacar Keita et de ses alliés objectifs.

Bamako, le 27 Mai 2020
Le Bureau Politique

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav