Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Assainissement : Yirimadio en commune 6 engagé pour plus d’hygiène

lundi 30 janvier 2017

Préoccupé par la santé, l’hygiène et le développement, le ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable, a initié une activité d’assainissement dans toutes les communes du District de Bamako chaque samedi, dans le but de rendre les lieux publics propres. Mme le ministre de l’’environnement s’est rendu le samedi 28 janvier 2017, dans la commune VI du District de Bamako, face au 13ème arrondissement un lieu public où il y avait des dépôts d’ordures.

L’initiative a été saluée par la population et singulièrement les femmes et les jeunes qui ne sont pas restés en marge de cette activité d’’assainissement. La population de la VI a exprimé sa joie et satisfaction à l’endroit du ministre. Le ministre était accompagné par les femmes des associations féminines et de jeunes de cette commune.

Depuis quelques mois cette activité est en cours, chaque samedi, selon le ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable, Mme Keïta Aida M’bo. Elle a fait savoir que cette initiative permettra de faire en sorte que la ville de Bamako soit propre. L’activité a l’engouement et l’engagement des populations.

« Nous sommes dans la continuité, car nous sortons chaque samedi pour rendre propre les communes de Bamako » a déclaré Mme le ministre.

Mme Keita a indiqué que le ministère en charge de l’assainissement travaille avec les communes, les associations des femmes et des jeunes. Elle dira ensuite que tout le monde est conscient que l’assainissement reste une préoccupation au niveau national.

Elle a lancé un appel à l’endroit de la population et à toutes les bonnes volontés pour appuyer ces communautés et leur engagement pour atteindre les objectifs, et particulièrement tous ceux qui veulent assainir les communes.

« Nous souhaitons l’accompagnement de tous pour dégager les ordures, et de permettre de garder les espaces publics propres. Pour cela, nous sommes engagés » a déclaré Mme le ministre.

Pour sa part la troisième adjointe au maire de la commune VI de Bamako, Mme Dougnon Delfine Dougnon, a salué l’initiative du ministre au nom de la population et en son nom propre. Avant de rappeler que cette activité n’est pas la première qui se réalise dans sa commune par le ministre de l’environnement, et a souhaité que cela soit une continuité. Mme Dougnon a rassuré que les femmes ainsi que les jeunes de la CVI sont engagés, et d’ailleurs ils mènent ce genre d’activité chaque samedi dans cette commune dans les espaces publics.

Elle a ensuite lancé un appel à l’’endroit de la commune VI et plus particulièrement à l’endroit des femmes pour la pérennisation de cette activité.

Le coordinateur des chefs de quartier de la commune VI de Yirimadio, Seydou Sangaré, a souligné que cette initiative venant de la part du ministre de l’environnement, vise à donner un éclat. Il s’agit selon lui de faire l’assainissement dans tout son corps. Il dira que cette activité contribue sur tous les plans, notamment en ce qui concerne le développement, la santé. Le coordinateur a insisté sur la pérennisation, la supervision pour que les lieux publics restent propres et de les sauvegarder.

Après avoir félicité l’effort fourni par les femmes en les exhortant pour cette activité, il dira que sans elles ce travail ne sera pas à la hauteur des attentes.

Bintou COULIBALY (stagiaire)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !