| |

Amadou Hampâté Bâ : Le Mali célèbre un fils prodige à l’occasion du trentième anniversaire de sa disparition

lundi 17 mai 2021

15 mai 1991- 15 mai 2021, il y a 30 ans que le célèbre écrivain malien Amadou Hampâté Bâ, s’éteignait à Abidjan en Côte d’ivoire, au Mali où le Mali vivait une transition politique qui allait le conduire vers la démocratie multipartites. Et, coïncidence pour coïncidence, comme pour dire que quelque chose de particulier lie « le fils du siècle » à son Mali natal, la commémoration des 30 ans de son départ de la terre des hommes coïncide avec une autre transition politique au Mali. Et, pour marquer cette date d’une pierre blanche, le Ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme a organisé une journée d’hommage, intitulée : « Hampâté, 30 ans déjà ». Cette journée a été marquée par une conférence débat sous le thème : « L’Afrique contemporaine et défis de la diversité culturelle au prisme d’Amadou Hampâté ».

Le 15 Mai 2021, le Palais de la Culture Amadou Hampâté Bâ de Bamako, a connu une animation particulière. A l’occasion du trentième anniversaire de la date de décès de l’illustre disparu, sous l’égide du Ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Cadres du département, parents et amis, hommes et femmes de culture, des écrivains et des admirateurs de Feu Amadou Hampâté Bâ, se sont rencontrés sous la grande paillote pour une journée de palabres.

Pour une journée d’hommage, il faut admettre qu’elle a été pleine. Et, pour cela, la commission d’organisation avait concocté un programme alléchant. Hommage poétique par les arrières petits fils et petites filles de Amadou Hampâté Bâ, une introduction du secrétaire général du département de la culture et la conférence débat, sont les temps forts qui ont marqués cette journée.

Au nom du Mali, le secrétaire général du Ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, a rendu un vibrant hommage à l’illustre disparu qu’il a présenté comme une fierté de l’Afrique et du Monde.
En sa qualité de modérateur de la conférence débat, Ismaël Samba Traoré a procédé à la présentation des conférenciers : Pr Moussa Sow, ancien secrétaire général du Ministère de la culture et Lanfia Sinaba, journaliste et écrivain.

Auteur du livre « Révélations sur Amadou Hampâté Bâ : Le visionnaire, le francophone et le tradi-féministe », Lanfia Sinaba a indiqué qu’il n’a pas eu la chance de connaître l’illustre disparu. Mais, son attachement et son amour pour ce grand africain, l’a conduit à lire toutes ses interviews réalisées entre 1969 à 1982. « Et, ce sont ces interviews que j’ai exploité pour l’écrire de mon ouvrage », a-t-il indiqué. Avant de déclarer qu’Amadou Hampâté Bâ est militant des langues africaines, traditionaliste, visionnaire et francophone.

« Il a travaillé pour la reconnaissance des sources orales comme sources historiques », a-t-il ajouté. Lanfia Sinaba a estimé que l’idée lancée en 1962 par Amadou Hampâté Bâ, va connaître une consécration en 1966, lors du colloque de l’UNESCO au Mali. Mieux, il dira que cette idée va être portée par le sommet de Genève en 2003, où la Communauté internationale s’est mobilisée pour la promotion des langues, donc des langues africaines. « Aujourd’hui, le souci de Amadou Hampâté Bâ est pris en compte par l’UNESCO dans une convention sur la diversité culturelle.

Lanfia Sinaba a révélé qu’en plus d’être ethnologue, philosophe, poète, …, rarement l’on a parlé de son engagement pour la promotion de la femme africaine.

Pour sa par le Pr Moussa Sow, après avoir fait un témoignage sur sa rencontre de façon fortuite avec l’illustre disparu à Paris, mettra un accent particulier sur la densité de sa production littéraire. Selon lui, les textes de Amadou Hampâté Bâ doivent faire l’objet d’une analyse plus poussée.

En sa qualité de Directeur général de l’Institut des sciences humaines du Mali, Baba Coulibaly, a rappelé que la création de cette institution au Mali a bénéficié d’une très forte contribution et collaboration de Amadou hampâté Bâ. Selon lui, a été connu comme un grand homme de lettre, mais qu’il reste un scientifique de grande rigueur.

Ensuite, les nombreux intervenants ont pris la parole pour témoigner sur la vie et l’œuvre de Amadou Hampâté Bâ.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav