Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Afrobasket Seniors Féminin « Bamako 2017 » : La 25ème édition se tiendra du 18 au 27 Août 2017

jeudi 13 juillet 2017

Après son succès dans l’organisation de la 22ème édition de l’Afrobasket senior dames 2011, la grande famille du Basketball africain a renouvelé sa confiance au Mali pour abriter la 25ème édition. Cette compétition qui aura lieu du 18 au 27 Août 2017 à Bamako, verra la participation de 12 pays. Il s’agit du Sénégal, du Cameroun, de la Cote d’ivoire, de la République Démocratique de Congo (RDC), de l’Egypte, du Mozambique, du Nigeria, de la Tunisie, de l’Angola, du Mali, de la Guinée et Wild Card (Pays invité par Fiba-Afrique).

Le Mali, pays de partage et d’hospitalité, abritera la 25ème édition du championnat d’Afrique des Nations, intitulée « Afrobasket Seniors Féminin ». Cet événement sportif féminin met en lice 12 équipes africaines. Il s’agit du Sénégal (tenant du titre), du Cameroun, de la Cote d’ivoire, de la République Démocratique de Congo(RDC), de l’Egypte, du Mozambique, le Nigeria, la Tunisie, l’Angola, du Mali, de la Guinée et Wild Card (Pays invité par Fiba-Afrique).

L’information a été donnée lors d’une conférence de presse animée par la Commission Nationale d’Organisation le jeudi 13 juillet 2017 au Palais des Sports. Cette rencontre visait à présenter à la presse le cahier de charge des obligations du Mali et de la Fédération internationale de Basketball (FIBA) concernant la tenue de cette compétition. Un cahier de charge porte sur plusieurs aspects dont l’organisation générale, les dispositions statutaires, les dispositions matérielles, les accréditations, les médias, l’Hébergements, la sécurité etc.

Le ministre des Sports a mis en place une commission pour l’organisation de l’Afrobasket. Elle est composée de plusieurs compétences et des membres de l’organisation faitière de Sports. Il s’agit de la Fédération malienne de Basketball (FMBA), du cabinet du ministre des Sports, du Comité National olympique et sportif du Mali (CNOSM), de la Direction Nationale des Sports et de l’éducation physique (DNSEP) et d’autres personnes ressources.

Après son succès de 2011 dans l’organisation, le Mali a été choisi par la Fiba pour abriter la 25ème édition. Cette confiance renouvelée est à la fois un honneur et une marque de solidarité de la Fiba Afrique à l’endroit du Mali. « Un honneur pour la mémoire des grandes basketteuses maliennes ayant marqué l’histoire de basketball africain comme la très grandes regrettée Mme Salamatou Maiga dite Bébé. Une manifestation d’une solidarité à l’endroit de notre pays pour les épreuves qu’il traverse et pour qu’il reprenne sa place dans le concert des nations », a indiqué Amadou Diarra Yalcouyé, Président de la Commission Nationale d’Organisation.

Amadou Diarra Yalcouyé a indiqué que sa commission mettra tout en œuvre pour relever les défis liés à l’organisation de ce prestigieux événement sportif. « Plusieurs Hôtels sont retenus pour l’hébergement des équipes et des officiels techniques et de la Fiba. Concernant la compétition, elle se déroulera dans la salle du Palais des Sports, Salamatou Maiga, sise à l’ACI 2000. Et les autres sites (Salle Abdallah Mahamane Haidara du Stade du 26 mars, Salle basketball de l’INJS et le Pavillon des Sports) sont retenus pour les matchs de classement et les séances d’entrainement », a-t-il précisé.

Au chapitre de la communication et du Marketing, M. Yalcouyé a rappelé que la commission a obtenu un partenariat avec l’ORTM pour la diffusion directe des matches. « Un nombre important de sponsors a été identifié, les billets seront vendus au quotidien par Orange Money, des cartes permanentes seront également disponibles », a expliqué le président de la commission.

Selon lui, le budget de cette compétition se chiffre à 600 millions de FCFA. A l’en croire ce budget est constitué de l’appui de l’Etat, des droits de participations des délégations sportives, des contributions des partenaires et sponsors ainsi que des recettes de la vente des billets d’entrée.

S’agissant de la sécurité des délégations et de la compétition, Bachécou Doucouré, Vice-président de la Fédération Malienne de Basketball, dira que toutes les dispositions utiles seront prises pour la réussite de cet événement. « La sécurité sera déployée sur tous les sites concernés par les compétitions (Hôtels, salles de compétitions, palais des sports etc.) », a-t-il rassuré.

Avant de compter sur le soutien de la presse pour mieux relayer les messages de sensibilisation à l’endroit de la population malienne en particulier, celle de Bamako.

La sous-commission communication prévoit plusieurs activités de mobilisation, notamment l’érection d’un village Afrobasket, animations artistiques, des caravanes etc. durant la compétition.

Moussa Mallé SISSOKO

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !