• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Force conjointe du G5 Sahel : Prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, à l’ordre du jour

    La Minusma, l’OHCHR, le G5 Sahel et l’UE, se sont donnés la main pour renforcer les capacités de la Force conjointe du G5 Sahel en matière de prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Communiqué de

    Transhumance dans les groupes armés : Des éléments du Gatia trouvent refuge au HCUA

    Décidément, le Mali vit à l’heure des démissions. « Je démissionne de ce machin pour aller adhérer à cet autre machin », est désormais devenu une litanie familière aux maliens. La pratique jusque-là réservée au politicien, vient de gagner les mouvements armés au

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    APPEL MALI dénonce les méthodes de rapt mises en avant pour interpeller les journalistes de Maliactu.net

    dimanche 25 février 2018 , par Assane Koné

    « L’Association des Professionnels de la Presse En Ligne au MALI rallie sa voix à celle de la Maison de la presse et de l’UNAJOM pour dénoncer les méthodes de rapt mises en avant pour interpeller nos confrères ; et rappelle que le Mali est un pays de démocratie où la liberté d’expression est consacrée et garantie par la Constitution », indique un communiqué de presse publié le 23 février 2018. Lisez !

    Le mercredi 21 février 2018, trois de nos confrères du site d’informations en ligne maliactu.net, ont été arrêtés par des hommes armés, au siège du journal à Hamdallaye ACI 2000.

    En cette circonstance trouble et regrettable, l’Association des Professionnels de la presse en ligne au Mali (APPEL MALI) exprime sa profonde incompréhension et inquiétude face à ce qu’elle qualifie d’atteinte grave à la liberté d’expression et de presse au Mali.

    Aussi, APPEL Mali rallie sa voix à celle de la Maison de la presse et de l’UNAJOM pour dénoncer les méthodes de rapt mises en avant pour interpeller nos confrères ; et rappelle que le Mali est un pays de démocratie où la liberté d’expression est consacrée et garantie par la Constitution.

    APPEL Mali rappelle qu’elle suit de près le traitement de ce dossier et tiendra informée de façon constante l’opinion nationale et internationale.

    APPEL Mali exprime sa disponibilité à aider les autorités maliennes pour lutter contre toute forme de cybercriminalité au Mali.

    Enfin, APPEL Mali demande la libération immédiate de ses trois confrères incarcérés.

    Bamako le 23 février 2018
    Le Secrétaire général
    Seybou KEITA

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce