Version imprimable de cet article Version imprimable | |

APPEL MALI dénonce les méthodes de rapt mises en avant pour interpeller les journalistes de Maliactu.net

dimanche 25 février 2018

« L’Association des Professionnels de la Presse En Ligne au MALI rallie sa voix à celle de la Maison de la presse et de l’UNAJOM pour dénoncer les méthodes de rapt mises en avant pour interpeller nos confrères ; et rappelle que le Mali est un pays de démocratie où la liberté d’expression est consacrée et garantie par la Constitution », indique un communiqué de presse publié le 23 février 2018. Lisez !

Le mercredi 21 février 2018, trois de nos confrères du site d’informations en ligne maliactu.net, ont été arrêtés par des hommes armés, au siège du journal à Hamdallaye ACI 2000.

En cette circonstance trouble et regrettable, l’Association des Professionnels de la presse en ligne au Mali (APPEL MALI) exprime sa profonde incompréhension et inquiétude face à ce qu’elle qualifie d’atteinte grave à la liberté d’expression et de presse au Mali.

Aussi, APPEL Mali rallie sa voix à celle de la Maison de la presse et de l’UNAJOM pour dénoncer les méthodes de rapt mises en avant pour interpeller nos confrères ; et rappelle que le Mali est un pays de démocratie où la liberté d’expression est consacrée et garantie par la Constitution.

APPEL Mali rappelle qu’elle suit de près le traitement de ce dossier et tiendra informée de façon constante l’opinion nationale et internationale.

APPEL Mali exprime sa disponibilité à aider les autorités maliennes pour lutter contre toute forme de cybercriminalité au Mali.

Enfin, APPEL Mali demande la libération immédiate de ses trois confrères incarcérés.

Bamako le 23 février 2018
Le Secrétaire général
Seybou KEITA

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.