| |

AFROBASKET FEMININ 2013 : Le Mali a l’honneur avec des distinctions individuelles

mardi 1er octobre 2013

Finalement, le Mali ne retourne pas à la maison avec la seule qualification pour l’Afrobasket féminin 2015. A la finale remportée par l’Angola face au Mozambique (64-61), Nagnouma Coulibaly et Fatoumata Bagayoko ont été sacrées respectivement « Meilleure rebondeuse » et « Meilleure tri-pointeuse » de cette compétition qui s’est déroulée du 20 au 29 septembre 2013 dans la capitale mozambicaine.

Ces trophées individuels ont été présentés au Ministre Mamadou Gaoussou Diarra lors d’un diner qu’il a offert à la délégation nationale. C’était en présence aussi du Ministre Hamane Niang. Le Ministre a félicité la sélection nationale pour ce ticket obtenu pour 2015, Fatoumata et Nagnouma pour leurs consécrations.
Lors d’une précédente rencontre avec les Aigles Dames, le Ministre de la Jeunesse et des Sports avait demandé aux professionnelles d’être désormais les « Ambassadrices » du Mali auprès de toutes leurs camarades et de toutes les compétences qui peuvent défendre les couleurs du Mali.
La 23e édition de l’Afrobasket féminin s’est donc achevée ce dimanche avec le 2e sacre consécutif de l’Angola. A l’issue de cette compétition, l’ailière angolaise, Naceesela Mauricio, qui avait déjà surclassé la compétition en 2011, a conservé son titre de MVP acquis à Bamako.
Un choix contesté par de nombreux observateurs et joueuses pour qui, cette année, c’est sa compatriote Nadir Manuel (meilleure joueuse de la finale) qui méritait ce titre de MVP !
Moussa Bolly
C.C/MJS

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav