Version imprimable de cet article Version imprimable | |

ACCUSE D’AVOIR MENACE DE MORT UN SERGENT DE POLICE : Kassim Traoré alias Ladry dément et va porter plainte

lundi 8 octobre 2018

Dans sa tentative d’échapper à la sanction à lui infligée par sa hiérarchie, et pour l’occasion faire diversion, le Synapol a accusé Kassim Traoré dit Ladry de menace de mort sur le sergent de police Abdramane Bagayoko. Ce dernier nie et veut porter plainte.

Vendredi dernier, des membres du Synapol ont organisé une conférence de presse pour annoncer qu’une menace de mort plane sur la personne du sergent Abdramane Bagayoko par un certain Kassim Traoré alias Ladry.

Nos investigations nous ont conduit vers le nommé Kassim Traoré dit Ladry. A Niamana, rien qu’en disant son seul nom, les gens vous guideront vers lui. Transporteur et membre d’un syndicat de transporteur, Ladry que nous avons approché avec des membres de son bureau, dans un état très serein, répond à nos préoccupations : « Je n’ai jamais été arrêté par le sergent de police Abdramane Bagayoko pour être conduit au Commissariat de police encore moins relâché par un commissaire ».

A la question de savoir s’il a une fois rencontré ou vu le commissaire Mamadou Mounkoro, Ladry a répondu : « En ma qualité de transporteur et membre de notre syndicat, il y a quelques jours, je me suis rendu au Commissariat de Kalabancoro pour demander de mettre en place une stratégie pour mieux gérer la circulation au niveau de l’ancien poste de Niamana, où nous travaillons. C’est là que j’ai vu pour la première fois le commissaire Mounkoro, qui, après explication m’as mis en contact avec le chef de la voie publique…. Quand j’ai appris que je suis cité dans une affaire de menace de mort contre le sergent de police Bagayoko, cela est révoltant. J’ai du coup approché le sergent Bagayoko, qui a fini par me dire que je n’ai rien à voir dans cette affaire. Et qu’ils ont affaire avec le commissaire Mounkoro ». Écœuré, Ladry dit avoir informé les responsables de son syndicat des transporteurs. Il promet de porter plainte contre le sergent Bagayoko et tous ceux qui l’accusent d’être un ancien fugitif et d’être la personne qui a menacé de mort le sergent Abdramane Bagayoko.

Affaire à suivre !

M.K.
Journal Hebdomadaire malien « ARC-EN-CIEL »

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !