Version imprimable de cet article Version imprimable | |

8ème jeux de la Francophonie : Le Mali sera présent dans 8 disciplines culturelles et dans 7 disciplines sportives

mercredi 5 juillet 2017

Pour les 8 ème jeux de la francophonie, Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire, est en plein dans les préparatifs. Du 21 au 30 juillet 2017, les meilleurs jeunes talents artistes et sportifs francophones se donneront rendez-vous à Abidjan. Notre pays sera conséquemment représenté.

Pour la première fois dans l’histoire des Jeux de la Francophonie, plusieurs jeunes talents artistes et sportifs maliens, ont été sélectionnés pour participer à cette rencontre de la jeunesse francophone mondiale.

Après Rabat et Casablanca (Maroc, 1989), Paris (France, 1994), Antananarivo (Madagascar, 1997), Ottawa et Hull (Canada, Canada-Québec, 2001), Niamey (Niger, 2005), Beyrouth (Liban, 2009), Nice (France, 2013), c’est donc la Côte d’Ivoire à travers sa ville Abidjan qui accueillera en juillet 2017, ce que les Etats francophones comptent de jeunes talents artistiques et sportifs.

Si lors des précédents jeux, le Mali était représenté que dans les disciplines sportives, cette année ce ne sera pas le cas. Plusieurs jeunes talents artistes et sportifs maliens ont été sélectionnés pour participer à cette rencontre de la jeunesse francophone mondiale.

En ce qui concerne la culture, la présence malienne est signalée au niveau des Arts de la rue, des Arts visuels et des activités de développement.

Par rapport aux arts de la rue, le Mali sera représenté dans la discipline « marionnettes géantes », par la Compagnie Nama.

Du côté des arts visuels, notre pays fera le plein avec des artistes comme : Mariam Ibrahim Maïga, dans la discipline « peinture », Eli dit Apilenou Kodio, dans la discipline « sculpture/Installation », Eli Sagara, dans la discipline « chanson », Salif Berthé, dans la discipline « contes et conteurs », Levi Togo dans la discipline « littérature/nouvelle » et Moussa kalapo, dans la discipline photographie.

Du côté des activités de développement, Aboubacar Bable Draba va défendre les couleurs du Mali dans la discipline « création numérique ».

En plus de la culture, le Mali sera à Abidjan avec des sportifs que ce soit dans des disciplines de sport individuel ou collectif.

Du côté des disciplines sportives collectives, le drapeau de notre pays sera défendu par des jeunes talents maliens dans des disciplines comme : Le Football masculin, le Basket-ball féminin.

En ce qui concerne, les disciplines sportives individuelles, on retrouvera des sportifs maliens au niveau des disciplines comme : le Cyclisme sur route masculin, le Tennis de Table, le Judo féminin, le Judo masculin et la Lutte africaine masculine.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de