• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    L’adoption de la Loi relative aux défenseurs des droits de l’homme : une avancée majeure qui nécessite des mesures d’application pour une protection effective et efficace

    Bamako, le 26 Janvier 2018 : Les organisations œuvrant au Mali pour la défense des droits de l’homme se réjouissent de l’adoption par le gouvernement malien de la loi relative aux défenseurs des droits de l’homme. Cette promulgation intervient à la suite d’un

    Le Chemin des Tirailleurs à Sorano, le samedi 10 février 2018

    La Compagnie du Théâtre national Daniel Sorano du Sénégal et le Théâtre de la Mascara de France présentent la pièce de théâtre « Le Chemin des Tirailleurs », le samedi 10 février 2018 à 17 H à Sorano. Cette coproduction théâtrale est

    Littérature : Yoro Ba rime pour l’Afrique

    L’auteur Yoro Ba publie « Afrique où la rime partagée » chez Baobab Edition. La cérémonie de dédicace de l’ouvrage est prévue, le samedi 3 février 2018 à 16 heures à KeurBirago, siège de l’association des écrivains du Sénégal, sous la présidence de Monsieur Abdou Latif

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    8ème Jeux de la Francophonie : Le groupe de Lévi Sagara va représenter le Mali dans la compétition musique

    samedi 15 juillet 2017 , par Assane Koné

    Absent pendant les deux dernières éditions des compétitions culturelles des jeux de la Francophonie, le Mali revient en force pour les jeux d’Abidjan, avec une présence garantie dans 8 disciplines culturelles. En ce qui concerne la musique, le Mali sera représenté par le groupe de Lévi Sagara.

    Le groupe de Lévi Sagara qui existe depuis 4 ans, est composé de 6 artistes et utilise 6 instruments pour sa musique : Le Piano, la guitare bass, la guitare solo, la guitare rythmique, la batterie et la Kora, un instrument traditionnel du mandé.

    Si Lévis Sagara joue la guitare rythmique, il est aussi le lead vocal du groupe. Eléonore fait les cœurs avec Ousmane qui joue aussi le piano. Abdoulaye est à la guitare solo, au moment où Elisée jour la r bass et Bakary la batterie.

    Il n’y a aucun doute, Lévi Sagara est un partisan de la théorie qui voudrait que celui qui veut aller loin prépare sa monture. Piqué très jeune par l’art, notamment par les chants et les instruments comme le djembé, le tamani, la batterie, la guitare et le piano, qu’il découvert dans la chorale de l’église, Levis va d’abord terminer des études supérieures en sciences de l’éducation, avant de décider d’aller au conservatoire.

    En choisi d’aller au Conservatoire pour parfaire son approche artistique ce jeune artiste malien venait de faire un choix clair : Devenir professionnel de la musique. Et, pour cela, il n’attendra pas la fin de ses études au Conservatoire des Arts et métiers multimédia balla Fasséké Kouyaté, pour mettre sur pied un groupe musical qui fait aujourd’hui la fierté du Mali.

    Aujourd’hui titulaire d’un master en musique, Lévi Sangara , artiste musicien, est l’auteur compositeur de plusieurs chansons en dogon (sa langue maternelle), bambara (langue nationale) et en français (langue officielle du Mali).

    Né le 14 octobre 1988 à Zambougou dans la région de Koulikoro, ce jeune talentueux n’est pas à son premier orchestre. Arrivé au Conservatoire à la faveur d’un cours en 2012, il deviendra très vite le chef d’orchestre de cette prestigieuse école d’art du Mali.

    En 2015, il eu la chance de renforcer sa pratique musicale à la faveur d’un stage au Danemark dans la Royal academy of music. Selon lui, ce stage l’a énormément aidé à faire une très bonne connexion entre la théorie et la pratique, pour lui donner une démarche professionnelle.

    En plus fait qu’il va représenter le mali dans la compétition musique à Abidjan dans le cadre des jeux de la francophonie, Lévi Sagara a déjà participé au Mali à des évènements célèbres comme le Festival sur le Niger et le Festival Guina Dogon à Koro/Mopti.

    Il faut dire ce jeune artiste qui a été révélé au grand public malien en 2016, à la faveur de son trophée de la découverte du meilleur jeune artiste en live au Mali, organisé par l’Office de la radio télédiffusion du Mali (ORTM), fera sûrement parler de lui dans les mois prochains. Et, Abidjan est parti pour être une étape important à l’envol de Levi Sagara et de son groupe.

    Assane Koné

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce