Version imprimable de cet article Version imprimable | |

17ème campagne de reboisement de l’Association « les Amis de la Nature » : 600 pieds d’arbres mis en terre

lundi 5 août 2019

Le samedi 3 août 2019, afin de barrer la route à la désertification et lutter contre la déforestation, ATT-Bougou 1552 logements de Niamana, a abrité la 17ème édition de la campagne de reboisement organisée par l’association « les Amis de la Nature ». Pour cette édition au total, 600 pieds d’arbres repartis entre trois sites ont été plantés, à savoir : ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, ministère des mines et du pétrole et celui de l’environnement et de l’assainissement durable.

Initiée chaque année depuis 2002 par l’association « les Amis de la Nature », cette campagne vise à sensibiliser sur les vertus et les bienfaits des arbres. Elle a pour thème : « la lutte contre le réchauffement climatique ». Le coup d’envoi a été donné par les autorités notamment, le Directeur régional des Eaux et Forêts du District, le représentant du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, le chef de département administration de logement de l’Office Malien de l’Habitat, le chef de quartier de Niamana, le président de l’Association les « amis de la nature ». Et, c’était en présence des membres de ladite association, ainsi que la population de cette localité.

Le Colonel major Boubacar Sidibé, Directeur régional des Eaux et Forêts du District, a estimé que l’association a agi en vrai fils de ce pays. « Il ne faut pas tout attendre de l’Etat. En réalité, c’est dans le cadre du volontariat, qu’ils se sont battus corps et âme pour atteindre ces différents résultats qui sont visibles », a-t-il rappelé. Il a demandé à l’association de continuer sur ces œuvres. « Sans végétation, pas de vie », a-t-il dit. Il a rappelé le rôle important qu’un arbre joue dans l’amélioration des conditions hydriques, et dans la purification de l’air. Il a invité tout le monde à faire en sorte que, partout où on peut planter un arbre de le faire pour le bonheur de l’humanité.

Pour Issa Diawara, représentant du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, si tout le monde avait fait comme cette association, on allait lutter convenable contre la déforestation. Il a invité tout le monde à planter des arbres. Avant de rassurer de l’accompagnement de son département et d’inciter sur le suivi des arbres plantés.

Après avoir rappelé la devise de l’association « les Amis de la Nature » selon lequel, « celui qui a planté un arbre n’a pas vécu inutile. Et celui qui l’arrose a le même mérite », Moctar Coulibaly dit ATT Junior, président de l’association, a indiqué que cette 17ème édition a été placée sous le signe de la lutte contre le réchauffement climatique. Il a estimé que notre pays a besoin de suffisamment d’arbres. Pour cela, il dira que c’est une obligation pour tous les citoyens maliens de planter des arbres. Exceptionnellement, il a lancé un appel à l’endroit des jeunes de faire comme l’association « les Amis de la Nature », afin que le Mali redevienne vert, avec nature et un environnement sain et propre. Il a salué le geste de soutien de la part des trois ministères cités ci-dessus. Il a aussi salué l’Office Malien de l’Habitat, la direction régionale des Eaux et Forêts du District, les ONG et les personnes de bonnes volontés.

Par ailleurs, il a estimé que seule la compréhension de tous, l’union et la sensibilisation puissent nous sortir de la désertification menaçant la survie de l’agriculture, et le climatique etc.

« ATT junior est entrain de faire notre travail pour l’intérêt de tous les maliens et, il doit être soutenu », a déclaré Salif Kodio, chef de département administration de logement de l’Office Malien de l’Habitat. Il a estimé que c’est une association a encouragé. Il a demandé aux habitants des sites de veiller sur ces arbres, car ils contribueront à l’amélioration de leur cadre de vie.

Les autorités accompagnées par les « Amis de la Nature » ont une visité dans les anciens sites de reboisement de ATT-Bougou 1552 logements. Le constat est bon du point de vue que des dizaines d’arbres plantés, il y a 10 ans, ont bien grandi et sont en bon état.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.