| |

M5-RFP : « Baara ni Yiriwa » se retire

lundi 22 mars 2021

« …Comme toujours, le processus décisionnel du Comité stratégique demeure cavalier, dans le mépris total pour les autres entités composantes du mouvement ». Tel est le motif avancé par le bureau de la Plateforme Reconstruire « Baara ni Yiriwa », qui s’est retiré du M5-RFP.

Depuis le 16 mars 2021, la Plateforme Reconstruire « Barra Ni Yiriwa » n’est plus membre du M5-RFP. Dans une correspondance adressée au coordinateur du M5-RFP dont nous nous sommes procurés une copie, le président du bureau provisoire de ladite plateforme, Dr Mahamadou Konaté, fait part de leur décision de quitter le M5-RFP.

Le désormais ancien coordinateur du M5 RFP de la Commune de Kalaban-coro et membre du Comité de crise justifie le départ de sa structure, en ces termes : « …comme toujours, le processus décisionnel du Comité stratégique demeure cavalier, dans le mépris total pour les autres entités composantes du mouvement ». Et d’ajouter « dans le feu de la lutte, nous nous en sommes accommodés, pour l’intérêt général du groupe. Mais, actuellement, aucune urgence ne nous oblige à continuer de subir ce manque de respect et de considération dans un mouvement qui n’aurait pas réussi son objectif premier sans chacun d’entre nous ».

Aussi, a-t-il déploré « toutes les récentes décisions de rassemblement prises sans consultation étroite avec les autres composantes du M5-RFP. Cela ne saurait continuer ».

C’est pourquoi, la plateforme, selon son président par intérim, à l’issue de sa réunion de bureau ordinaire, le samedi 27 février 2021, a pris la décision de se retirer de toutes les instances du mouvement. Selon lui, cela est liée à la condition suivante : « Si d’ici le mardi 16 mars 2021, aucune mesure concrète n’est prise par le Comité stratégique pour nous rassurer sur un autre mode opératoire de décision, plus participatif, nous nous considérons comme démissionnaires, avec toutes nos associations alliées, de toutes les instances du M5-RFP, y compris de AR-Mali ».

Toutefois, la plateforme a laissé entendre que « dans le cas où notre démission sera actée par le mépris du Comité stratégique, nous ne renoncerons pas pour autant à l’esprit du M5-RFP, dont nous sommes co-géniteur ». Depuis le 28 septembre 2020, M. Konaté et les siens disaient avoir mis en garde la Transition en cours contre les dérives de l’ancien régime : « Entre échappatoire et étrangloir, la Transition se précise. Sans parole, sans limite, et sans vertu, ils veulent sauver un Etat corrompu. C’est prétendre nettoyer les égouts avec des langues fourchues. Humilié et trahi par les siens et les alliés, l’esprit du M5-RFP est la seule parade. Et rien que pour cela, il doit survivre », a écrit Dr Konaté. Il a rappelé que La Plateforme Reconstruire « Baara ni Yiriwa » a pleinement joué le rôle qui est le leur dans la lutte collective qui a conduit au coup d’Etat, le 18 août 2020.

Djibril Diallo
ARC EN CIEL

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav