| |

UCAO-UUBa : Les lampions sont tombés sur la 4ème édition des débats académiques

lundi 21 juin 2021

Le vendredi 11 juin 2021, l’UCAO-UUBa a abrité la journée du livre et la final des débats académiques, contradictoire entre les étudiants de différentes filières autour du thème : « savoir et l’innovation numérique, les TIC constituent-t-elles une aide ou une menace pour l’intelligence humaine ? ». Ces débats se déroulaient lors de la semaine culturelle qui a été couplée avec la remise de diplômes des étudiants en Licence et Master, du 4 au 5 juin 2021 à l’UCAO Samaya.

La finale de cette édition des débats académiques, a eu lieu entre l’équipe des étudiants en journalisme et communication (J-CO) et ceux des sciences juridiques. L’équipe des sciences juridiques a remporté le premier prix avec 18/20 de moyenne et J-CO a été classée deuxième avec 16/20 de moyenne.

Ce moment a enregistré la présence de l’Eminence Cardinal Jean ZERBO, vice-chancelier de l’UCAO-UUBa, du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, du Père Clément Lonah, président de l’UCAO-UUBa, de Sœur Thérèse Samaké, directrice académique de l’UCAO-UUBa.

Aux dires de Sœur Thérèse Samaké, directrice académique de l’UCAO-UUBa, les débats académiques de l’UUBa ont acquis leur lettre de noblesse, comme le témoigne, la tenue de sa 4ème édition. Cette cérémonie, selon elle, marque l’apothéose des activités culturelles 2020-2021.

Le trophée qui a été remis à l’équipe gagnante, d’après la directrice académique, est composé de 3 parties : deux supports interconnectés qui représentent la terre et ciel (le temporaire et du spirituel). Le second, quatre humains débout, cela traduit les quatre coins du monde et le caractère interculturel, international et la diversité culturelle de la famille universitaire de l’UCAO. Pour cela, elle a rappelé les 14 nationalités de la communauté universitaire de l’UCAO à savoir : Benin, Burkina, Cote d’Ivoire, Gabon, Ghana, Congo Brazza, Congo RDC, Guinée Conakry, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Tchad et Togo.

Poursuivant son intervention, elle dira que quatre humains debout, c’est une invitation pour nous à relever le défi actuel du vivre ensemble, harmonieux et responsable. La troisième, qui est notre grand et unique patrimoine commun, c’est notre maison commune. Pour elle, cela explique le thème d’orientation de cette année académique de l’UCAO, « osons l’innovation numérique à l’UUBa, face au défi actuel du savoir et de l’humain ». Elle a souhaité que ce trophée puisse nous rappeler notre devoir pour bâtir ensemble un monde meilleurs, de justice et un monde plus humain.

« Ce trophée a été confectionné en lien avec notre vocation fondamentale, une université catholique ouverte à toute et à tous et au service de tous. Une université d’excellence, de succès, d’innovation et d’intégration pour le développement durable », a-t-elle déclaré.

« Vous avez démontré aujourd’hui, tout en vous consacrant à votre formation académique. Vous avez aussi, récupéré et cherché à connaitre votre culture », a rappelé Jean Cardinal ZERBO. Il a souhaité aux étudiants de continuer sur cette dynamique pour qu’ils puissent être utiles, non seulement à leur famille, mais aussi au pays et au monde entier.

Parlant de la journée du livre, il les a exhorté à s’inscrire dans la civilisation de l’écriture, en rappelant cette citation : « la parole passe, mais l’écriture reste ». Pour conclure, il a offert un cadeau au responsable de l’établissement, un document pratique sur la fraternité. Et, il a souhaité que l’UCAO devienne un lieu où on pratique la fraternité, sans distinction de race et de religion.

« Savoir et l’innovation numérique, les TIC constituent-t-elles une aide ou une menace pour l’intelligence humaine »

Les étudiant en sciences juridiques, pour répondre à cette question, diront que les NTIC et plus précisément les téléphone portables et les réseaux sociaux constituent belle et bien une menace pour l’intelligence humaine, compte tenu du temps que nous consacrons aux réseaux sociaux. Selon eux, les réseaux sociaux sont un moyen très destructeur pour la jeunesse. « C’est un fait, une égalité. Les jeune n’ont pas assez de temps a accordé à la recherche scénique au profit des réseaux sociaux », ont-t-il conclu.

Quant aux étudiants en journalisme et communication, les technologies de la communication ont accompagné l’évolution de l’humanité, guidée par le stimulus grégaire ou le besoin de socialisation de l’homme. D’un point de vue général, selon eux les avantages des TIC peuvent être définis à 3 niveaux : système de l’information, hausse de la productivité du travail pour la saisie de l’information ; amélioration de l’efficacité de la prise de décision.

Au niveau de la structure de l’entreprise et de la gestion du personnel : organisation moins hiérarchique, meilleure gestion de ressources humaines. Au niveau commercial : nouveau circuit de production grâce à l’extension du marché potentiel, une baisse des coûts d’approvisionnement etc.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav