| |

TRANSPORT FERROVIAIRE BAMAKO-KAYES : Le train voyageur sifflera bientôt

mercredi 10 février 2021

Il n’y a plus de doute quant à la reprise du train voyageur sur l’axe Bamako -Kayes à compter du 31 juillet 2021. C’est le vœu de l’UNTM et du gouvernement malien qui ont convenu dans un procès-verbal de conciliation un accord signé dans ce sens samedi dernier.

Le gouvernement et l’Union nationale des travailleurs du Mali s’engagent, selon les termes d’un procès-verbal de conciliation à travailler, de concert avec le Conseil national du patronat du Mali, dans une commission pour plancher sur tous les points liés à la relance du chemin de fer, notamment l’aménagement des voies, l’acquisition de locomotives, la libération des emprises des chemins de fer, le paiement régulier des salaires afin que le train siffle à compter du 31 juillet 2021.

Aussi, le procès-verbal de conciliation révèle que le gouvernement s’engage à transmettre à l’UNTM une note explicative relative aux actions menées, aux contraintes et aux perspectives sur la relance du chemin de fer.

Le train est en arrêt depuis 2018. Le Mali et le Sénégal avaient convenu de le relancer à maintes fois, mais cette volonté a buté sur des problèmes financiers. Selon les estimations, il faut des dizaines de milliards F CFA pour mettre le train en marche. D’ATT à IBK, les promesses de relance n’ont pu se tenir.

Fin 2019, le Mali annonçait la rénovation de sa ligne Bamako-Frontière sénégalaise.
En 2015, la société Transrail avait proposé un plan de rénovation de l’ensemble de la ligne, mais ce plan n’a jamais été mené à bien et tout s’est achevé par la fermeture de la ligne.

Pour les experts, la construction d’une nouvelle ligne est estimée entre 2,6 et 3,5 milliards d’euros. L’Etat malien ne veut point s’aventurer dans une telle rénovation d’autant plus que certaines gares ne sont pas opérationnelles. En tout état de cause, la décision de relance du train a été bien accueillie par les populations, surtout celles des villes traversées par le chemin de fer.

Mamadou Sidibé
ARC EN CIEL

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav