| |

Séminaires « Émergence pour une vision concertée des secteurs de la culture, de l’artisanat et du Tourisme » : Les recommandations mis à la disposition du CNT

mardi 14 septembre 2021

Les membres du Conseil National de Transition, notamment les membres de la Commission Education, Culture et Nouvelles technologies, au cours d’un atelier organisé par le Ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, ont été édifiés sur les recommandations des Séminaires « Émergence pour une vision concertée des secteurs de la culture, de l’artisanat et du Tourisme ». C’était le 14 septembre 2021, dans la Salle Wa Kamissoko du CICB.

« Lors des questions orales, nous avons demandé à Madame le Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, votre prédécesseur, de nous donner les grandes perspectives de la culture au Mali. Ce jour-là, elle avait laissé entendre que son département avait projeté d’organiser une série de séminaires qui allait donner les grandes orientations d’une action culturelle durable. Et, comme l’administration est une continuité, nous avons souhaité que le Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, nous fasse le point de cette série de séminaires, afin que nous soyons au même niveau d’information ». C’est en ces termes que Magma Gabriel Konaté, Président de la Commission Education, Culture et Nouvelles technologies du CNT, a introduit ses propos.

Pour sa part, Andogoly Guindo, Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, a indiqué que cet exercice de restitution lui parait extrêmement important, eu égard au rôle et à la vocation du CNT. « Le présent atelier se veut un cadre de restitution et de partage des recommandations issues des séminaires », a-t-il déclaré. Il a souhaité qu’au sortir de cet atelier, les membres du CNT puissent prendre toute la mesure des enjeux, des défis et des perspectives des secteurs de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, durement éprouvés par les crises multiformes et multidimensionnelles.

Mais, avant, il a rappelé qu’entre décembre 2020 et février 2021, le Ministère de la Culture, de l’artisanat et du Tourisme a organisé 17 séminaires à Bamako et dans les Régions de Mopti et Kayes pour réfléchir sur les difficultés des secteurs de la culture, de l’artisanat et du tourisme, en vue des recommandations pour leur émergence. « Le présent atelier a pour objectif d’informer le Conseil National de la Transition des menaces qui hypothèquent la survie des trois secteurs », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter que notre pays, riche de par sa diversité culturelle et naturelle, son artisanat ingénieux et son tourisme dynamique, est à la croisée des chemins suite aux crises sécuritaires et sanitaire liée à la COVID 19.

Selon Andogoly Guindo, l’impact de ces deux crises est un cas de force majeur. « Ces crises ont également permis de renforcer la résilience des communautés face à ces nouveaux défis », a-t-il déclaré. Mais, qu’à cela ne tienne, il dira que les secteurs de la culture, de l’artisanat et du tourisme, autrefois pourvoyeurs d’emplois, de devises et de richesses, ont été sérieusement affectés. Il a rappelé que ces deux crises ont eu comme conséquences, la destruction des biens culturels et des outils de production des artisans, à l’arrêt des arrivées de touristes internationaux. « Les entreprises des trois secteurs ont été contraintes à la fermeture, aux suppressions d’emplois et à une quête inespérée de nouvelles ressources pour maintenir leurs activités », a-t-il rappelé.

Il a estimé que c’est face à ce constat peu reluisant que des séminaires thématiques ont été organisés dans une dynamique participative avec l’ensemble des acteurs, étatiques et non étatiques, des trois secteurs concernés. Il a aussi rappelé le fait important qui a marqué ces séminaires, notamment le parrainage et l’animation de conférence par des personnalités ayant consacré toute leur vie professionnelle au développement des trois secteurs. « Le département attendait ainsi capitaliser l’expérience des aînés et rendre hommage à ceux qui ont consacré leur vie au rayonnement des trois secteurs », a-t-il déclaré.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav