Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Sécurité sur les frontières maliennes : Le japon finance deux projets d’amélioration

samedi 15 juillet 2017

Le ministère de la sécurité et de la protection civile et l’organisation internationale pour la migration (OIM), ont organisé le vendredi 14 juillet 2017, la cérémonie de lancement officiel des projets « renforcement de la sécurité et de la gestion des frontières au Mali » et « renforcement des capacités de gestion intégrée des frontières entre la Guinée et le Mali ». Ces deux projets ont été financés par le gouvernement du Japon à environ plus de 1 milliards de FCFA. Ils auront une durée de 12 mois. Ces projets ont pour objectif de renforcer la sécurité et la gestion des frontières au Mali.

Cet événement a été présidé par Azer Kamaté, représentant du ministre de la sécurité et de la protection civile, en présence de Daisuke Kuroki, ambassadeur du Japon au Mali et de Bakary Doumbia, représentant de l’organisation internationale pour la migration au Mali (l’OIM). Pour l’occasion, de nombreux acteurs étaient présents, dont les représentants du gouvernement du Mali, la direction générale de la police nationale, les organisations et missions internationales.

« Avec 7 561 km de frontière internationale, la gestion des frontières représente un défi majeur pour le gouvernement du pays », a déclaré le représentant de l’OIM. Il a ajouté que le département de gestion de l’immigration et des frontières de l’OIM Mali, contribue au renforcement des capacités de la police malienne ainsi qu’aux efforts de stabilisation et d’amélioration des conditions de sécurité de la population malienne.

Les deux projets selon lui, vont permettent la réalisation de plusieurs activités à savoir : la construction de 3 postes frontières à Diboli (à la frontière avec le Sénégal), à Zégoua (à la frontière avec la côte d’Ivoire) et à Kouremalé (à la frontière avec la Guinée).

Au cours de son intervention, il a souligné que ces projets incluent également l’installation du système MIDAS dans ces postes frontières ainsi que plusieurs types de formations telles que la formation des formateurs IBM et MIDAS, ou des formations pour les agents de police.

Le représentant de l’OIM a fait savoir que la mission de l’OIM au Mali est convaincue du fait que ces projets contribueront au développement du Mali dans le secteur sécuritaire. Il a remercié le gouvernement du Japon pour ses appuis continuels au pays. Ainsi que le gouvernement du Mali pour ses partenariats amicaux.

Pour sa part Daisuke Kuroki, l’ambassadeur du Japon au Mali, a souligné que l’objectif global de ces projets est de développer des approches et des gestions cohérentes des frontières Mali-Sénégal et Mali-côte d’Ivoire.

Il dira que la particularité de ces projets est de financer des activités d’assistance humanitaires dans des situations d’urgence pour la région sahélienne et pour les domaines prioritaires : la gestion des frontières, le renforcement des institutions juridiques, l’assistance aux zones vulnérables et l’appui humanitaire aux personnes déplacées.

« Ces projets sont une parfaite concrétisation d’une première initiative d’aider un pays dans la gestion des frontières », a-t-il déclaré.

L’ambassadeur du Japon au Mali a souhaité que ces projets de la coopération tripartite du Japon, du Mali et de l’OIM, contribuent largement à améliorer la vie de la population malienne.

Le représentant du ministre de la sécurité et de la protection civile, Azer Kamaté, lors de son intervention a souligné que l’objectif partagé de ces projets est de toute évidence. Pour cela il a cité le renforcement de la sécurité à travers la gestion des frontières aussi bien qu’en république du Mali et en république de Guinée. De même dans l’ensemble des pays du G5-sahel.

« La réalisation de ces projets contribuera au moyen d’action de renforcement de notre sécurité ». En effet, selon lui avec la réalisation de ces trois postes frontières, les forces de sécurité, en occurrence de la Police nationale, disposeront désormais des conditions propices dans l’exercice correct de leurs missions.

Pour terminer ses propos, il a renouvelé les sincères remerciements et la gratitude du gouvernement du Mali au gouvernement du Japon pour son assistance et à l’OIM pour la pertinence de cette initiative.

Bintou COULIBALY (stagiaire)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !