| |

SYNESEC : le secrétaire général dresse un bilan satisfaisant

jeudi 7 janvier 2016

Cinq ans après sa création, le Syndicat national des enseignants du secondaire de l’État et des collectivités (SYNESEC) a tenu, samedi dernier, son premier congrès ordinaire à l’ECICA. Au terme des travaux, les congressistes venus de toutes les localités du pays ont renouvelé leur confiance à Tiémoko Dao pour un nouveau mandat de cinq ans. Il dirige un bureau de 25 membres.

L’ouverture des travaux était présidée par le représentant du ministre de l’Éducation nationale, Amadou Ombotimbé, en présence du secrétaire général sortant, Tiémoko Dao.

Selon le secrétaire général, les cinq ans de consolidation et d’amélioration des acquis ont permis d’atteindre des résultats satisfaisants. Il s’agit, selon lui, entre autres de la levée des obstacles juridiques dans leur intégralité, consacrée par la nomination d’enseignants aussi bien de l’État que des collectivités à des postes de responsabilité ; l’application des arrêtés d’intégration ; la validation par la Caisse des retraités des services auxiliaires au titre de la pension de retraite ; l’opérationnalisation du principe de mobilité du personnel enseignant des collectivités ; la nomination des inspecteurs régionaux ; la relecture du Statut de la fonction publique des collectivités.

Malgré ces acquis, des problèmes demeurent, a fait remarquer M. Dao : le retard récurrent dans le paiement des salaires des camarades des collectivités, précisément dans le district de Bamako ; le blocage de la passerelle permettant aux enseignants des collectivités d’enseigner au supérieur.

Le secrétaire général du SYNESEC a appelé le gouvernement à un engagement total pour la formation des formateurs, gage d’une amélioration du niveau des apprentissages. Car il s’agit de réformes dont la mise en œuvre augure un lendemain meilleur pour notre école.

Le représentant du ministre a indiqué que les préoccupations des enseignants étaient aussi les siennes. Par conséquent, il a promis de plaider cette cause devant le ministre de l’Éducation nationale pour un dialogue social franc et constructif à l’école.

À l’issu des travaux de ce premier congrès ordinaire du SYNESEC, un bureau de 25 membres dirigé par Tiémoko Dao a été mis en place pour conduire les destinées du syndicat pendant les cinq prochaines années.

Par Sidi Dao

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav