Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Résultats du 3ème Appel à propositions de l’ACF : 120 candidatures sélectionnées sur 638

mardi 15 septembre 2020

Le 3ème Appel à propositions de l’ACF consacré au Fonds de Solidarité pour les Artistes et les Organisations Culturelles en Afrique (SOFACO), Lot n°1 : Spécial COVID-19/Artistes, a connu un franc succès. Ce sont 638 artistes de 40 pays d’Afrique et 8 africains de la diaspora qui ont postulé. Et, 120 candidats ont été sélectionnés.

Dans un communiqué de presse diffusé le 14 septembre 2020, le Fonds Africain pour la Culture (ACF) a levé le voile sur les résultats du troisième appel à propositions consacré au Fonds de Solidarité pour les Artistes et les Organisations culturelles en Afrique (SOFACO), Lot n°1 : Spécial Covid-19/Artistes. Cet Appel à propositions a été lancé le 23 mai 2020 et a pris fin le 30 juin2020. L’ACF en initiant SOFACO, lui avait assigné l’objectif principal de renforcer la capacité de résilience des artistes et organisations culturelles à travers une aide à la création et à la reconstruction du tissu social du secteur artistique en Afrique face à la crise du COVID-19.

« À la clôture de l’appel, 638 demandes ont été enregistrées, qui provenaient de 40 pays Africains et 8 d’Africains de la diaspora », a indiqué le Communiqué. Avant d’ajouter que le processus de sélection s’est déroulé en trois étapes : l’enregistrement et le dépouillement des dossiers des candidatures qui ont permis de constituer une base purgée, la présélection par un comité de lecture, et l’évaluation et la sélection définitive par un Jury autonome et indépendant.

Le Communiqué a précisé qu’un panel, composé de trois membres provenant de trois pays d’Afrique (Cameroun, Mali et Togo) s’est réuni virtuellement les 13 et 14 août 2020 afin de procéder à la sélection finale et à la délibération des dossiers. « À l’issue des délibérations, 120 candidatures ont été sélectionnées, dont au moins un candidat dans chacun des 40 pays éligibles au financement SOFACO », a indiqué le Communiqué. Avant d’annoncer qu’ « à ces 120 candidats, ont été ajoutés 12 candidats constituant la liste d’attente ». Le Communiqué précise que les candidats de la liste d’attente pourraient éventuellement bénéficier d’une subvention de financement si des fonds supplémentaires sont disponibles ; ou si l’un des 120 bénéficiaires n’est pas en mesure de remplir les conditions administratives requises dans un délai de deux semaines à compter de la date de notification.

En plus de renouveler ses remerciements aux artistes donateurs, aux mécènes et à ses partenaires, notamment DOEN Foundation, FORD Foundation et Open Society Foundation, de même que BICIM (Mali) et SONAVIE (Mali) pour leurs soutiens, le Communiqué a indiqué que le Fonds Africain pour la Culture se réserve le droit d’annuler l’Accord de subvention avec un bénéficiaire, ou de retenir tout ou partie de la subvention si l’utilisation des fonds n’est pas conforme aux termes de l’Accord de subvention.

Précision que le Fonds Africain pour la Culture (ACF) est une initiative qui défend le désir d’un continent d’écrire de nouveaux récits et de prendre sa place légitime sur la scène mondiale par le biais de la voix de sa culture unique. « Il s’agit d’une organisation panafricaine née en février 2018 à Bamako et enregistrée en République du Mali avec laquelle il a été établi un accord de siège, avec la double fonction, non seulement d’aider à la professionnalisation du secteur, mais aussi celle d’être un agitateur et instigateur à la création d’une philanthropie locale africaine par la stimulation de l’investissement du secteur privé issus du continent dans le domaine de la culture », indique le Communiqué. Avant de rappelé que l’originalité du Fonds est qu’il est une initiative qui émane des artistes et acteurs culturels du continent qui en sont les premiers contributeurs, et qui sont engagés pour la professionnalisation et le développement du secteur créatif, une première expérience en matière de prise en main du développement du secteur créatif africain par les artistes et acteurs culturels du continent. Le Communiqué a ajouté que « les objectifs de l’ACF sont entre autres de : -Financer les projets culturel et créatifs à travers des appels à propositions ; -Mobiliser les fonds pour la structuration et la professionnalisation du secteur culturel et créatif africain ; -Assurer la visibilité et la connexion entre les donateurs et les artistes ; -Permettre une répartition équitable et durable des ressources au profit des acteurs du secteur culturel et créatif à travers tout le continent africain ».

Assane Koné

RETROUVEZ ICI LES RESULTATS

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav