Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Rencontres de Bamako/ programme « Images et Lycées » : Les lauréats ont reçu leurs prix

mardi 16 février 2016

Dans le but de contribuer à l’éducation artistique des jeunes et à leur développement intellectuel, Les Rencontres de Bamako, la Biennale africaine de la photographie a initié un programme pédagogique intitulé « Images et lycées ». Cette initiative a connu son épilogue le 15 février 2016 au Musée national du Mali, par une cérémonie de prix aux lauréats, présidée par Mme N’diaye Ramatoulaye Diallo, ministre de la culture, de l’artisanat et du tourisme.

Le Mercredi 15 février 2016, la cour du Musée national du Mali a connu une animation particulière. Les élèves de d’au moins 52 établissements de Bamako ont pris d’assaut la cour du Musée national du Mali, dès 14 heures, pour une cérémonie prévue pour 16 heures. En réalité, personne parmi ce beau monde, n’a voulu se faire conter la manifestation. Et, l’on pourrait penser qu’ils avaient raison. Oui, nombreux sont ceux qui ne s’attendaient pas à voir un Ben Zabo et son groupe de leur grand jour pour assurer l’animation musicale de la cérémonie. Et, comme, ils ont été surpris, ils se sont donnés à cœur joie en esquissant des pas de danses sur le rythme de la musique bwa (Bobo).

Dans sa présentation de la manifestation, Samuel Sidibé, Directeur du Musée national du Mali, dira que « Images et Lycées » comporte deux dimensions. Ce sont : Les parcours pédagogiques et les ateliers photographiques. Selon lui, les parcours pédagogiques ont permis à 50 élèves de 42 lycées de Bamako, encadrés par des éducateurs, de visiter les expositions au Musée national, au Mémorial Modibo Keita, au Musée du District. « Munis d’un guide du visiteur et d’un questionnaire, la visite se transformait pour les élèves en un véritable parcours de découverte et de questionnement. L’évaluation des questionnaires a permis de faire un classement des participants par école et entre les écoles », a indiqué Samule Sidibé.

En ce qui concerne les ateliers pédagogiques, il dira que 10 élèves de 22 établissements du cycle fondamental, encadrés par 10 jeunes photographes maliens, ont été initiés à la photographie. « Chaque élève a disposé d’un appareil photo pendant une semaine pour photographier les sujets de son choix », a-t-il ajouté. Avant de préciser que les résultats de ces travaux ont fait l’objet d’une évaluation qui a permis de désigner le meilleur photographe du groupe. Et, mieux a précisé que les résultats des travaux de chaque école ont fait l’objet d’une exposition dans l’établissement concerné. « Aujourd’hui, vous pourrez voir une sélection des meilleurs photographies des ateliers », a-t-il indiqué.

Ceux qui ont fait le déplacement au Musée national du Mali pour participer à la cérémonie des remises de prix du programme « Images et lycées » ont été impressionnés par la qualité du travail photographique des élèves. Avec leurs appareils photographiques, ils ont capté et mis en image leur environnement immédiat dans une démarche artistique à rendre jaloux de grands professionnels et cela annonce des futurs talentueux photographes, pourvus que leur encadrement continue.

Au total, ce sont 145 élèves d’au moins 63 établissements qui ont été primés. Pour les parcours pédagogiques, chaque école a vu ses trois premiers primés. Les premiers ont reçu un dictionnaire Larousse illustré 2016, les deuxièmes ont reçu deux romans de littérature africaine plus 3 paquets de cahiers et les troisièmes sont repartis avec un roman de littérature africaine plus deux paquets de cahier. Pour cette discipline, le lycée sacrée cœur classée première a remporté un ordinateur de bureau.

Pour les ateliers photographiques, le meilleur photographique a reçu un appareil photographique et un dictionnaire anglais français.

Avant de visiter l’exposition des œuvres réalisées par les élèves, Madame N’diaye Ramatoullaye, ministre de la culture, de l’artisanat et du tourisme, a salué cette belle initiative qui va dans le sens de la formation des élèves maliens à apprécier les œuvres photographiques.

Il faut dire que l’initiative des Rencontres de Bamako vise aussi à conquérir de nouveaux publics pour la Biennale africaine de la photographie et à renforcer l’implication du public local dans l’évènement.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.