• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Abdoulaye Idrissa Maïga dément son soutien à l’opposition, mais ne dit pas qu’il soutient IBK

    « …Depuis quelques jours, des rumeurs persistantes et non fondées circulent dans certains journaux et sur les réseaux sociaux, annonçant mon soutien à l’opposition. J’apporte un démenti formel et clair à ces allégations mensongères et prie, par ailleurs, les

    Ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale : Le Chef de Cabinet, le Colonel Moussa Zabour Maïga n’est plus

    Le Colonel Moussa Zabour MAIGA, un infatigable artisan de la Paix dont la vie au service de la nation, aura été un sacerdoce hors du commun, n’est plus. Cet illustre cadre des forces de défense et de sécurité, Chef de Cabinet du département en charge de la

    Présidentielle 2018 : La CMA votera pour le candidat qui va mettre intégralement en œuvre l’Accord d’Alger

    « La CMA…n’a pris aucun engagement politique vis à vis d’un quelconque candidat aux élections présidentielles. Toutefois, si la CMA devrait donner un mot d’ordre pour un candidat, il sera en faveur de celui qui s’engagerait fermement à la mise en œuvre intégrale

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Rencontre entre Tieman Hubert Coulibaly et l’ambassadrice Nikki Haley : Le compte rendu de l’Ambassade des USA au Mali

    jeudi 25 janvier 2018 , par Assane Koné

    Dans un communiqué de presse publié le 25 janvier 2018, l’ Ambassade des Etats-Unis au Mali fait le compte rendu de la rencontre entre Mme l’ambassadrice Haley et le ministre des Affaires étrangères du Mali, M. Tieman Hubert Coulibaly. Lisez le communiqué !

    Mission des États-Unis auprès des Nations unies
    Service de presse et de diplomatie publique

    Le 24 janvier 2018

    Mme l’ambassadrice Nikki Haley a rencontré le ministre des Affaires étrangères du Mali, M. Tieman Hubert Coulibaly. Ils ont convenu du fait que le Mali se trouvait à un moment charnière et que la mise en œuvre de l’accord de paix de 2015, combinée à la tenue d’élections réussies en 2018, était essentielle à la transition politique du Mali.

    L’ambassadrice Haley a fait remarquer que le calendrier de mise en œuvre de l’accord de paix dont ont convenu ses signataires le 16 janvier représentait une évolution positive et a appelé toutes les parties à s’acquitter de leurs engagements. Elle a déclaré que les États-Unis soutiendraient les élections au Mali et encourageraient la communauté internationale à en faire de même.

    Enfin, l’ambassadrice Haley a remercié le ministre des Affaires étrangères Coulibaly du solide partenariat continu avec le Mali dans la lutte contre le terrorisme.
    « Nous encourageons vivement toutes les parties à respecter leurs engagements et à mettre en œuvre l’accord de paix de 2015.

    La communauté internationale doit pouvoir avoir confiance dans le fait que les élections de cette année soient conformes à la constitution du Mali, sans interruption ni retard. Le Mali est un partenaire fort des États-Unis dans la lutte contre le terrorisme et nous allons soutenir les Maliens dans leur construction d’un avenir meilleur pour leur pays et leur famille », a déclaré l’ambassadrice Haley.

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce