| |

RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET CULTURE DE LA PAIX : L’UCAO-UUBa et l’EMP se donnent la main

lundi 8 mars 2021

Le mardi 2 mars 2021, s’est déroulée à l’Ecole de Maintien de la Paix-Alioune Blondin Beye (EMP), la cérémonie de signature de la convention de partenariat entre l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité Universitaire de Bamako (l’UCAO-UUBa) et l’EMP. L’objectif est bel et bien de promouvoir la recherche scientifique et la formation au sein des deux organismes sur le plan des idées, mais également sur celui des actions.

« Cette signature intervient à un moment décisif qui marque la première étape de ce partenariat avec l’école, ce qui permettra aux élèves et étudiants de bénéficier d’un standard international d’éducation à la Culture de la paix ». La déclaration a été faite par le Pr. Amadou Keita, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Avec les acteurs de cette nouvelle dynamique, selon lui, il s’agit de prendre l’engagement, à travers cette nouvelle tutelle académique de la paix, de lutter contre la violence dans la sphère estudiantine, mais aussi et surtout d’être de bons ambassadeurs de la paix partout.

« C’est un privilège de pouvoir transformer, améliorer une société pour le bien du plus grand nombre, surtout des plus jeunes. Nous avons la responsabilité de leur éducation et de leur formation. Nous devons leur permettre d’être des citoyens à part entière quelle que soit leur université d’appartenance ou leur provenance sociale. Une telle logique est à la fois un devoir de génération, de patriotisme et même d’humanité », a-t-il déclaré.

Pour Son Eminence Cardinal Jean ZERBO, Archevêque de Bamako, Vice-chancelier de l’UCAO/UUBa, cette signature de partenariat entre l’Ecole de Maintien de la Paix et l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité Universitaire à Bamako (UCAO/UUBa) est à saluer à plus d’un titre. « L’Ecole de Maintien de la Paix œuvre pour le rayonnement de la paix, principalement au niveau de l’Afrique de l’Ouest ; l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest œuvre pour le rayonnement de la Science et de la formation humaine, principalement au niveau de l’Afrique », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : « La paix favorise le rayonnement de la science ; la science s’épanouit dans un climat de paix. Les deux Institutions, l’Ecole de Maintien de la Paix et l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest, conjuguant les efforts ensemble, pour apporter une grande richesse à notre Sous-Région et à l’Afrique entière en quête de paix ».

Pour sa part, Père Clément LONAH, président de l’UCAO/UUBa, en signant cette convention avec l’Ecole de Maintien de la Paix, qui a un rayonnement Ouest Africain, Africain et mondial, l’UCAO de Bamako trouve un partenaire idéal pour réaliser ses ambitions en Afrique de l’Ouest. Que sont : ambition d’excellence dans la formation scientifique et humaine, d’intégration sous régionale en permettant la mobilité des Étudiants et professeurs dans l’espace de l’Afrique de l’Ouest. Ambition de mutualisation de compétences en regroupant les savants dans un espace universitaire pour donner un enseignement de qualité.

Pour cela, il a remercié l’Ecole de Maintien de la Paix pour ce partenariat qui ne fait que ratifier la bonne relation qui existait entre les deux Institutions depuis quelques années. Il a souhaité que cela puisse aller jusqu’au bout de leurs ambitions en faveur de la Science et de la Paix en Afrique de l’Ouest, dans l’Afrique entière et dans le monde.

De son côté Souleymane COULIBALY, directeur général de l’Ecole de Maintien de la Paix, dira que les points communs entre ces deux entités, sont des atouts considérables qui favoriseront, à coup sûr, l’établissement d’un partenariat plus réaliste et opérationnel. « Nous avons tous à cœur de partager, de former et d’éduquer des hommes et des femmes qui nous l’espérons, serviront d’exemples, et prôneront toujours la paix au lieu de la violence, l’échange au lieu de la contrainte et la lumière en lieu et place des ténèbres qui malheureusement accompagnent trop souvent l’ignorance », a-t-il prôné.

Rappelons que l’UCAO-UUBa est une Institution de marque dans l’échiquier des universités du Mali. Elle se veut être une Université d’intégration, d’excellence, de succès et d’innovation au service du développement durable et du capital humain.

Fière de son caractère d’intégration, de succès, d’excellence et d’innovation, l’UCAO-¬UUBa constitue un foyer unique en son genre pour l’apprentissage, l’enseignement, la recherche, la formation de tout homme et de tout l’homme. Par-là, l’UUBa veut participer à la transformation de la société, de l’homme africain, grâce aux compétences et à l’expertise de ses diplômés. Sa vision est de faire preuve d’une application intelligente du système LMD dans ses offres de formation, de Sécuriser l’insertion professionnelle et l’employabilité de ses apprenants et d’éduquer et former des jeunes à être plus humains, compétents et entrepreneurs.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav