Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Protection et promotion de l’enfance : Terre des Hommes Suisse lève le voile sur sa vision au Mali

jeudi 10 mai 2018

Le jeudi 26 avril 2018, la Coordination Nationale de Terre des Hommes Suisse (TDH) sise à Sotuba ACI, a tenu une réunion pour présenter son plan d’action Pays pour les 4 années à venir (2017-2020) au Mali (PAP). Ont pris part à cette réunion le directeur national de la promotion de l’enfant et de la famille (DNPEF), le directeur exécutif coordinateur national des actions et projet du groupe de recherche action droits de l’enfant Mali (GRADEM). Ainsi que d’autres partenaires au Mali. Le plan d’action a été présenté par Mamoutou Dembélé, coordinateur national Mali de Terre des Hommes Suisse.

L’objectif était de présenter la version finalisée de la stratégie du Plan d’Action Pays 2017-2020 du Mali, de partager la vision et la stratégie de Terre des Hommes Suisse au Mali pendant les quatre années à venir (2017-2020), de définir le partenariat et l’approche programme de TDH dans le pays pendant les 4 années du PAP et de préciser le processus de mesure des effets de changement selon TDH.

Il est a précisé que la Coordination Nationale, convaincue que la bonne contribution de l’effort des partenaires à la visée globale de TDH dans le pays passe par une collaboration plus inclusive, a perçu l’importance de revenir vers les partenaires et les acteurs pour présenter la version finalisée de la stratégie pays, issue d’un travail d’ensemble. Le présent atelier entre dans ce cadre.

Organisation non Gouvernementales Internationales, selon son coordinateur, Terre des Hommes Suisse intervient au Mali, il y a plus de 15 ans. Elle est active dans la promotion de l’enfance et le développement solidaire. Il a indiqué que depuis 2013, qu’elle est en co-financement avec Terre des Hommes Allemagne pour les actions menées au Mali. Elles soutiennent des actions dans plusieurs dizaines de pays à travers le monde, en partenariat avec des associations locales. Les programmes de développement accompagnés visent la protection et la promotion de l’enfance.

Selon lui ces actions de long terme sont balisées au travers de Plans d’Action (PA) quadri annaux. Par conséquent, a-t-il indiqué, depuis Janvier 2015 Terre des Hommes Suisse s’est lancé dans l’élaboration de son plan d’action 2017-2020. Ce dernier dira le coordinateur vient d’être finalisé et doit être mis en œuvre dans les pays d’intervention à travers le monde, dont le Mali, sous l’orientation et la supervision de sa coordination nationale dans le pays. C’est à ce titre selon lui que la coordination nationale, a elle aussi, formulé sa stratégie d’intervention dans le pays avec les partenaires au cours d’un premier atelier tenu du 29 au 31 mars 2016. L’objectif était de formuler les orientations stratégiques dans le pays pour les 4 ans à venir, afin de contribuer au Plan d’Action global de Terre des Hommes Suisse.

Il faut noter que la présente réunion a porté sur la présentation des points clés du document de plan d’Action Pays (PAP) finalisé. Prenant en compte l’ensemble des remarques et commentaires des partenaires au Mali.

Parlant des domaines d’intervention, M. Dembélé a indiqué qu’il retient 3 domaines : le droit de l’enfant à l’éducation, le droit à la protection contre les pires formes de travail, et le droit à l’alimentation de l’enfant. Il a ajouté que la concentration géographique portera sur : les Régions de Koulikoro, Sikasso et Bamako.

Les résultats attendus selon le coordinateur sont : La vision de TDH au Mali pour les 4 ans à venir est rendue claire pour les acteurs, les domaines d’action et axes transversaux, ainsi que la concentration géographique et priorités transversales sont bien comprises, les orientations à prendre par partenaire sont précisées. Le partenariat régulier est bien défini, le partenariat stratégique a été bien clarifié, les inters actions possibles dans le cadre de l’approche programme sont rendues claires. Le cadre logique de TDH pour les 4 ans est bien clarifié, le schéma pour arriver à la mesure des effets est présenté.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en