Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Promotion et défense des droits de l’enfant : La nécessaire redynamisation de la COMADE

mardi 6 octobre 2020

« La Coalition Malienne pour les Droits de l’Enfant (COMADE) doit être un interface d’expression des organisations membres, donc une puissance au service de l’enfant. Cela ne peut être possible qu’elle bénéficie de services de ses membres en termes de ressources humaines, matérielles, programmatiques et financières. Elle ne doit pas être une organisation qui attend un financement externe pour être active ». La déclaration a été faite par Antoine Akplogan, président de la COMADE, lors de l’Assemblée Générale extraordinaire.

Sous la direction de son président, la Coalition Malienne pour les Droits de l’Enfant (COMADE) a organisé une assemblée Générale extraordinaire des membres. Pour la prise en compte des recommandations de l’évaluation institutionnelle de la COMADE de juillet 2019. C’était le samedi 3 octobre 2020, dans la salle de conférence de la direction nationale de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille.

Au cours de cette assemblée extraordinaire, Antoine Akplogan, président en exercice de la COMADE, s’est prononcé sur les perspectives de sa coalition. Il s’agit de consolider le secrétariat permanent à partir des ressources internes des structures membres, de respecter les statuts par la mise en place d’un bureau composé que de membres actifs (structures de promotion et défense des droits de l’enfant), d’élire au poste de secrétaire général, une structure capable de mettre à disposition une personne disponible, ayant de l’expérience dans la gestion administrative et la recherche de partenariat, d’élire au poste de trésorier général, une structure capable de mettre à disposition une personne disponible, ayant une compétence en comptabilité. Et, de mettre en place les organes de la COMADE dans toutes les villes, de réaliser une campagne d’information et de sensibilisation sur la COMADE en partenariat avec les médias, de réaliser le rapport complémentaire sur la CDE et la CADBE, plaidoyer pour la finalisation du code de protection (Loi de Protection de l’enfant) dans les coulisses du gouvernement depuis 2015.

En ce qui concerne les activités, selon lui, de janvier 2019 à septembre 2020, le bureau exécutif de 21 personnes, avait la responsabilité de faire des réalisations avec des ressources internes.

Malgré cela, la coalition a rencontré des difficultés que sont entre autres : le manque de soutien financier et la léthargie de certains postes du bureau exécutif de la COMADE, dans la coordination des actions de prise en charges juridiques et psychologiques de 12 petites filles victimes de pédophilie en commune IV. Ensuite, l’immobilisme d’une grande partie des membres du bureau exécutif, dont les structures sont pleines de potentielle, la méconnaissance par une grande partie du bureau de leur rôle et responsabilité dans la réalisation du plan d’action élaboré. Enfin, l’absence très brillante de certains membres du bureau sans motivation, certaines n’ont jamais participé même pas à une réunion du bureau, la mobilisation des ressources internes des organisations membres du bureau exécutif pour le fonctionnement du secrétariat permanent.

Le président en exercice de la COMADE a rappelé à ses membres que la Coalition doit être une interface d’expression des organisations membres, donc une puissance au service de l’enfant. Cela ne peut être possible qu’elle bénéficie de services de ses membres en termes de ressources humaines, matérielles, programmatiques et financières. Qu’elle ne doit pas être une organisation qui attend un financement externe pour être active. Au contraire, elle doit attirer les partenaires du fait de son dynamisme, de sa force d’action.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav