| |

Promotion droits des femmes et des filles : Le projet VLFP « Moussoya » installe un concours dans les camps de déplacés

mardi 23 août 2022

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet VLFP moussoya, financé par CECI Mali, 30 jeunes femmes et filles des camps de déplacés de Bamako, ont participé à une formation pour le jeu concours d’idée afin qu’elles expriment leurs droits en matière de réinsertion sociale. C’était le lundi 15 août 2022 à la Maison de la femme.

L’objectif général est de permettre aux jeunes femmes et filles des camps de déplacés de Bamako de s’exprimer en matière de droit pour une meilleure inclusion sociale. Spécifiquement, il s’agit de donner la parole aux jeunes femmes et filles des camps de déplacés, afin de permettre leur réinsertion sociale, de connaitre les besoins des jeunes femmes et filles déplacées en matière de réinsertion sociale, de former les filles sur l’utilisation des réseaux sociaux.

Diarra Lalla Moulker Sall, responsable du projet, a expliqué que les trois camps de déplacés de Bamako ont été sillonnés pour expliquer le concept du concours et les directives pour postuler. Cette phase a été faite par le personnel d’AFLED en collaboration avec les responsables des différents camps. Ensuite, il y a eu la formation à l’endroit de celles qui ont été sélectionnées pour qu’elles puissent mieux comprendre leurs droits et les familiariser avec le mode de sélection. Après cette phase de sélection, selon elle les dix meilleures idées seront choisies pour ensuite extraire les trois meilleures idées qui seront évaluées par le jury et recevront des prix. A ajouter que 30 jeunes femmes et filles, âgées de 12 à 18 ans des camps de déplacés du District de Bamako participeront au jeu concours, à travers la poésie, slam, sketchs. A travers cette initiative, elles vont exprimer leur droit.

A ses dires, les critères de sélection ont porté sur la pertinence du thème sur les différents droits (éducation, santé, extrait de naissance, etc.), aussi sur le fond et sur l’idée générale.

Pour sa part, Mme Maiga Mariam Niangali, de la direction régionale du développement sociale, chargée de la gestion du site de Faladié Garbal, a indiqué que cette initiative vient à point nommé. D’autant plus que ces gens traversent un moment le plus difficile dans leur vie. Donc, il est très important de parler de leur droit. Elle a souhaité que cela ne soit pas la première et la dernière. Et de dire qu’ils sont dans le besoin, qu’il faut penser à eux surtout en cette période d’hivernage, car les tentes ne sont pas bon état.

Le projet Voix et Leadership des femmes au Mali (VLF-Musoya) consiste aussi à permettre aux femmes et filles de connaitre le cadre juridique des violences basées sur le genre dans leurs actions de promotion des droits des femmes et filles au Mali. Dans le cadre de l’atteinte de cet objectif relatif à son Extrant 1123, le Centre d’Etudes et de Coopération Internationale (CECI) a signé un contrat d’activité avec l’Association Femmes Leadership et Développement Durable (AFLED) afin d’organiser un jeu concours entre les jeunes femmes et filles dans les camps de déplacés afin qu’elles s’expriment en matière de droit pour leur propre inclusion social.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav