• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Force conjointe du G5 Sahel : Prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, à l’ordre du jour

    La Minusma, l’OHCHR, le G5 Sahel et l’UE, se sont donnés la main pour renforcer les capacités de la Force conjointe du G5 Sahel en matière de prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Communiqué de

    Transhumance dans les groupes armés : Des éléments du Gatia trouvent refuge au HCUA

    Décidément, le Mali vit à l’heure des démissions. « Je démissionne de ce machin pour aller adhérer à cet autre machin », est désormais devenu une litanie familière aux maliens. La pratique jusque-là réservée au politicien, vient de gagner les mouvements armés au

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Promotion de l’Emploi des Jeunes : L’APEJ contribue au développement des opportunités économiques des jeunes

    lundi 25 septembre 2017 , par Assane Koné

    L’Agence pour la promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ) vient de mettre en place un nouveau projet dénommé : « L’emploi des jeunes crée des opportunités, ici au Mali ». La durée du projet est de quatre ans pour un coût total de 13 milliards FCFA. C’était le mercredi 20 septembre 2017 à l’hôtel Radisson blu. La cérémonie de lancement a été présidée par Ahmadou Touré, représentant du Premier ministre et non moins directeur de cabinet, Maouloud Ben Kattra, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Elle a enregistré la participation de Mahamadou Fofana, directeur de l’Apej par intérim et des membres du gouvernement.

    Besoin urgent d’emplois au Mali, l’Apej revoit ses stratégies et met en route un nouveau projet intitulé « l’emploi des jeunes crée des opportunités, ici au Mali » avec la bagatelle de plus de 13 milliards FCFA. Ce projet de quatre ans va financer 400 petites et moyens entreprises (PME) dont 150 dans le secteur de l’horticulture, 100 dans la gestion des déchets solides, 50 dans l’agro-alimentaire et 100 dans le secteur de l’artisanat utilitaire.

    L’objectif global du projet est de contribuer au développement des opportunités économiques et à la stabilité sociale dans les régions.

    Le projet est exécuté par le consortium d’Agences composé de la SNV (lead), d’ICCO, de WASTE (toutes des agences néerlandaises) et de l’APEJ.

    Selon Mahamadou Fofana, directeur général par intérim de l’Apej, les bénéficiaires de ce projet sont des jeunes maliens âgés de 18 à 40 ans. Avec 30% au moins de femmes et 15% de migrants de retour qui peuvent être influencés par des groupes radicaux.

    Selon lui, le processus de sélection est très simple. A en croire Mahamadou Fofana, un appel à candidature par cohorte va être diffusé à travers les canaux de communication comme la radio, la télévision, la presse écrite, la presse en ligne et les réseaux sociaux. Par la suite, les jeunes vont élaborer des plans d’affaires qui seront examinées par le comité de sélections.

    « Le projet en question est financé grâce au partenariat entre le Mali et l’Union Européenne », a indiqué Alain Holleville, représentant résident de l’UE au Mali.

    Le Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, à travers l’Apej est épaulé par un consortium d’ONG pour l’exécution de ce projet. Le consortium piloté par la SNV qui se dira vouloir contribuer à la mise en œuvre de la politique nationale de l’emploi au Mali. Un appui salué par le ministre de tutelle qui est revenu sur l’utilité de ce projet. Maouloud BEN KATTRA, Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, a invité au plein engagement de toutes les Agences pour mener à bien cet important projet.

    Pour sa part, il dira, « nous sommes à l’écoute de toutes les contributions et nous ferons tout ce qui est possible pour concrétiser les ambitions de son Excellence Ibrahim Boubacar Keita, Président de la République, chef de l’Etat du Mali ».

    Il faut préciser que le projet des jeunes crée des opportunités au Mali couvre les régions de Kayes, Koulikoro, Gao, et le district de Bamako, qui sont des régions bien connues comme des zones d’origine de la migration vers l’Europe.

    Lamine Kané

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce