Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Projet d’amélioration de la gouvernance de la filière coton : Bakary Togola fait son bilan

mercredi 31 juillet 2019

Le mercredi 31 juillet 2019, sous la direction de Bakary Togola, président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM), s’est déroulée la cérémonie de remise officielle des documents du colloque tenu en novembre 2017 dans le cadre du PASE II (Atlas et actes du colloque sur les dynamiques et durabilités des zones cotonnières africaines). C’était dans la salle de conférence de l’APCAM. 

Il faut noter que les appuis directs aux producteurs de coton dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’amélioration de la gouvernance de la filière coton ont été réalisés à travers l’acquisition de moyens logistiques (24 véhicules, 178 motos, 54 ordinateurs pour une valeur de plus de 550 millions de FCFA), la formation en alphabétisation de 3260 animateurs villageois, 13800 auditeurs villageois et 720 néo-alphabètes pour plus de 1,5 milliards de FCFA, la mise en œuvre du conseil à l’exploitation familiale auprès de 6000 exploitations cotonnières pour un montant de 1,058 milliards de FCFA, la recherche, développement auprès des producteurs de coton pour améliorer les savoir-faire et la productivité avec un gain potentiel de plus de 10 milliards de FCFA si les technologies étaient appliquées. Et enfin, les appuis à la professionnalisation du réseau de sociétés coopératives des producteurs de coton et des centres de gestion rurale pour 3,784 milliards de FCFA.

Selon Bakary Togola, le projet d’amélioration de la gouvernance en zone cotonnière a enregistré plusieurs acquis qui méritent d’être pérenniser à savoir : l’adoption par les producteurs de coton de l’approche (conseil à l’exploitation familiale), l’adoption et la diffusion des technologies relatives aux amendements en chaux et PNT, à l’écimage du cotonnier, au traitement sur seuil et l’amélioration de l’alimentation des bœufs de labour par la culture du MUCUNA. Ensuite, le diagnostic du réseau des sociétés coopératives et l’harmonisation de leurs statuts avec les textes de l’OHADA, la formation de 260 animateurs de base en alphabétisation et l’initiation de 7800 responsables des SCPC dans le domaine de l’alphabétisation fonctionnelle, l’amélioration de la perception des responsables des sociétés coopératives vis-à-vis des centres des gestion rurale. Enfin, la conception et la mise en place d’un logiciel de gestion pour l’amélioration du système d’information de la filière coton, la production des actes et autres documents produits lors du colloque sur les dynamiques et la durabilité des zones cotonnières africaines.

D’après le président de l’APCAM, les acteurs de la filière coton attendent vivement le nouveau projet d’appui à la transition Agro-écologique en zone cotonnière (AgrEco). Il a remercié l’agence française de développement et le gouvernement français, pour les efforts financiers consentis dans la mise en œuvre des projets successifs de renforcements des capacités du réseau de sociétés coopératives de producteurs de coton.

Les bénéficiaires dudit document sont : C-SCPC, Centres de Gestion Rurale (CG-R), CMDT, IER, CNRA, AFD, APCAM. 

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.