Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Presse en ligne : APPEL-MALI forme des journalistes à l’écriture web

vendredi 11 octobre 2019

Du 30 au 1er octobre 2019, une vingtaine de journalistes de la presse en ligne, communément appelée Presse Internet, ont bénéficié d’une formation sur l’utilité de Google et l’écriture Web. La formation a été organisée par l’Association des Professionnels de la Presse en Ligne (Appel Mali), en partenariat avec Freepress Unlimiited. C’était dans la salle de conférence de l’Association des Editeurs de Presse Privée (ASSEP) à Hamdallaye ACI 2000.

Les modules de ces deux jours de formation, ont été présentés par Salif Diarrah, Rédacteur en Chef de Maliactu.net et spécialiste de l’écriture web, formateur. Ils ont porté sur la méthode avancée de recherche sur Google, Google Alert, Google Image, les réseaux sociaux (Twitter, Linkedin, Telegram, Signal, Instagram, Facebook, etc. ; le référencement, les spécifiés de l’écriture Web, l’information multimédia évolutive et les forces évolutives.

Modibo Fofana, président de l’Appel-Mali, a souligné que cette formation marque le début d’une série de formations de six mois qu’APPEL-Mali compte organiser en collaboration avec ses partenaires, afin de permettre aux journalistes de la presse en ligne de se familiariser avec les techniques de l’écriture web et l’utilité de l’internet.

Dans son exposé, Salif Diarrah, a expliqué aux participants l’importance des fonctionnalités de l’internet, à savoir : Google image, pour vérifier l’authenticité des images, Google Alerte, un outil de veille qui permet également de créer des alertes d’informations, Signal, un réseau social très sécurisé que les journalistes peuvent utiliser. Il dira que Soundcloud, beaucoup utilisé par les radios, est comme YouTube, mais réservé uniquement au son. Ensuite, il a parlé de Reverso correcteur, qui permet de corriger les orthographes et les fautes grammaticales des textes. Il a aussi levé le voile sur Transcribe, qui est diffèrent d’une application, mais c’est un site en ligne et fonctionne uniquement sur les ordinateurs. Canava, un site d’infographie qui permet de créer facilement et gratuitement les logos, les cartes de visites et de mariages et les affiches..., a occupe une bonne partie de sa présentation. Il a aussi sensibilisé les participants au fakechecking, qui permet de vérifier les Fakenews. Et enfin, Linkedin, un réseau social professionnel, YouTube, un produit de Google où l’on peut poster des vidéos, Twitter, un réseau social professionnel très utile pour les journalistes, ont été présenté en détails.

Selon le formateur, Google est un marché vide qui est alimenté par les sites d’informations à travers le monde. Parlant de l’écriture web, il a invité les participants à utiliser, des mots clés dans les titres de leurs articles. « Il faut toujours choisir des titres informatifs et le corps de l’article web doit dépasser difficilement les deux milles signes. Apprenez également à utiliser des intertitres et autant d’images pour faciliter la lecture et la compréhension de vos articles », a-t-il précisé. Avant de les inviter à ne jamais faire le plagiat.

A la fin de la formation, les participants ont formulé des recommandations dont, entre autres : organisation d’autres ateliers pour approfondir les notions déjà acquises à la présente formation et sur les techniques de l’écriture web (théorie et pratique).

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.