Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Pour mettre fin à la spéculation sur le prix du gaz butane : La DGCC fixe des prix plafonnés à 2 910 FCFA et à 1 335 FCFA

samedi 15 février 2020

Depuis la crise du gaz domestiques au Mali, des commerçants véreux ont décidé de plumer les consommateurs. Depuis quelques jours, la bouteille de 6 kilos et la bouteille de 2 kilo, n’ont plus de prix, malgré la subvention de l’Etat.

Comme s’ils s’étaient engagés à faire une concurrence, les revendeurs de gaz se donnent avec beaucoup de plaisir à un petit jeu malsain. Chacun fixant son prix à sa guise. Et, comme cela ne pouvait pas longtemps durer, le Direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence a décidé d’intervenir. Dans un communiqué signé le 13 février 2020, le Directeur Générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence a fixé le prix de la bouteille de gaz butane subventionné.

« Dans le cadre de l’exécution des cahiers de charges entre le Ministre de l’Industrie et du Commerce et les opérateurs gaziers, les prix indicatifs plafonds du gaz butane subventionné sont fixés comme suit : bouteille de 6 kg à 2 910 FCFA et la bouteille de 2,75 kg à 1 335 FCFA », indique le communiqué du Directeur.

Se plaçant dans la logique de sanctionner tous les contrevenants, le Directeur général du commerce, de la consommation et de la concurrence a invité les consommateurs à signaler, auprès de ses structures déconcentrées, les cas de non-respect des prix plafonds indiqués.

« Les manquements seront sanctionnés conformément à la réglementation en vigueur », a-t-il conclu.

Des numéros verts pour dénoncer les contrevenants

Le Directeur régional du Commerce, de la consommation et de la concurrence du District de Bamako est rentré dans la danse le 14 février 2020. Dans un communiqué où il reprend les termes de son directeur national, il rappelle aux distributeurs et revendeurs de gaz butane qu’ils sont tenus de respecter les prix rappelés par les deux communiqués.

Et, pour être plus précis dans la volonté de répression des contrevenants, il a publié des numéros verts par commune, afin que tous les consommateurs puissent dénoncer toute vente de gaz butane à un prix supérieur aux prix susmentionnés. Ces numéros sont :

Commune I : 66 81 04 59
Commune II : 76 49 22 91
Commune III : 76 13 50 47
Commune IV : 66 71 79 57
Commune V : 66 46 42 80
Commune VI : 76 45 01 69

Assane Koné
Mohamed CAMARA

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.