Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Pour le sourire des enfants albinos : La Fondation Salif Keita annonce un diner Gala pour le 29 février 2020

mercredi 19 février 2020

Dans le but de collecter des fonds pour la prise en charge médicale des enfants albinos qui sont souvent atteints de cancers de la peau et les enfants souffrant de pathologies cardiaques au Mali, la fondation Salif Keita (FSK) va organiser le samedi 29 février 2020, un Diner Gala caritatif sur l’île Djataland à Kalabancoro. L’information a été donnée lors d’une conférence de presse. C’était le mardi 18 février 2020 au Mofou.

Cet évènement qui va redonner le sourire aux enfants albinos et vulnérables à travers une prise en charge selon leurs besoins, va coïncider avec la célébration des 50 ans de carrière de la légende de la musique malienne : Salif Keita, artiste, musicien, fondateur de la fondation Salif Keita (FSK). Pour cette soirée où les invités vont devoir faire parler leur cœur, l’entrée est fixée à 30 000FCFA.

Nafisatou Ba, directrice de la fondation Salif Keita, a souligné que le but est d’offrir un cadre de vie aux enfants albinos, les protéger, et de sensibiliser la population sur l’albinisme et pour une meilleure intégration sociale, éducative et professionnelle de ces personnes. « Depuis la création de la fondation en 2005 à nos jours, nous avons enregistré plus de 900 personnes atteintes d’albinos », a-t-elle indiqué. Il s’agira aussi de faire le plaidoyer, de dénoncer les crimes à l’endroit de cette couche vulnérable.

« Si la situation s’impose on n’a pas le choix. Il faut qu’on aide ces enfants. À l’hôpital Luxembourg, où j’ai fait le constat, il y a 3 000 enfants qui sont atteints de maladies du cœur et leurs parents n’ont pas les moyens pour leur prise en charge. Une raison de plus pour l’organisation du gala de charité, malgré le contexte que nous vivons », a déclaré Salif KEITA, artiste chanteur, fondateur de ladite fondation.

Le Gala de charité « Une raison de vivre » au-delà des mélodieuses notes musicales, selon lui, ce diner gala redonnera le sourire aux enfants albinos et vulnérables. « J’aime mon pays. Je veux que le pays s’en sorte, même si cela nécessite mon sacrifice », a-t-il conclu.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav