Version imprimable de cet article Version imprimable | |

« Pinceaux de l’intégration » : Artistes maliens et burkinabé à vos pinceaux

lundi 22 avril 2019

Dans le cadre du projet intitulé « Pinceaux de l’intégration » initié par le Centre Soleil d’Afrique, en partenariat avec l’Atelier Afrique en Couleurs à Ouagadougou et la Galerie Médiana à Bamako, Hama Goro, Directeur du Centre Soleil d’Afrique et ses partenaires viennent de lancer un Appel à Candidature.

Le projet « Pinceaux de l’intégration » qui vise la collaboration entre deux pays, se propose de réunir les artistes de ces deux pays autour d’un programme d’activités favorisant le diallogue interculturel, la diversité culturelle et le respect de la dignité humaine. Selon Hama Goro, ces activités permettront aux structures bénéficiaires de renforcer leurs infrastructures, améliorer leur visibilité et développer la collaboration sud/sud.

En ce qui concerne l’appel à candidature, il vise la sélection d’artistes pour deux ateliers de résidence destinés aux artistes du Mali et du Burkina Faso. Au cours de cet appel, ce 12 artistes qui seront sélectionnés, en raison de 6 par pays. Et, il est prévu qu’une priorité sera accordée aux candidatures féminines. Mieux, parmi les artistes sélectionnés, les trois meilleurs du Mali voyageront pour un atelier résidence à Ouagadougou et vice versa.

L’atelier de Bamako aura lieu du 25 mai au 8 juin 2019 et celui de Ouagadougou du 10 au 26 juin 2019. Les artistes sélectionnés auront un lieu de travail, un coaching spécifique et les frais de voyage, d’hébergement, d’assurance et des indemnités journalières, seront pris en charge.

Pour postuler, les candidats doivent être artistes plasticiens (dessin, peinture, sculpture) et résider dans soit au Mali ou Burkina Faso. Le dossier de candidature doit comporter un CV professionnel ou portfolio, une motivation claire et pertinente au niveau du contexte des résidences proposées. En plus le candidat doit y joindre 6 photos de ses œuvres les plus récentes et leur fiche technique.

Au Mali, les dossiers de candidature doivent être déposés au plus tard le 30 avril 2019 au Centre Soleil d’Afrique à l’ACI 2000 et au Burkina Faso au Centre Atelier Afrique en Couleurs.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de