Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Paris : il escalade un immeuble pour sauver un enfant

lundi 28 mai 2018

En quelques secondes, l’homme a escaladé à mains nues la façade d’un immeuble jusqu’au 4e étage pour sauver un enfant suspendu dans le vide, samedi, à Paris.

La scène est impressionnante. Diffusée sur les réseaux sociaux, elle a déjà été vue plusieurs millions de fois. Samedi, vers 20h, un homme a grimpé à mains nues un immeuble du 18e arrondissement de Paris pour sauver un enfant suspendu dans le vide à la rambarde d’un balcon du quatrième étage.

"Par chance, il y avait quelqu’un qui avait une bonne condition physique et qui a eu le courage d’aller chercher l’enfant", ont précisé les pompiers qui rappellent que dans ce genre de situations, il faut alerter les pompiers le plus vite possible.

Mamoudou Gassama, le jeune homme qui a sauvé la vie de cet enfant, est un sans-papiers originaire du Mali. "Le jeune homme qui a sauvé un bébé rue Marx-Dormoy en escaladant trois étages est sans papier arrivé du Mali en Septembre. Avis à ceux qui crachent sur les migrants à longueur de journée. Merci Mamoudou Gassama", a tweeté l’adjoint PCF à la maire de Paris, en charge du logement.

Sur BFMTV, il a raconté avoir "vu beaucoup de monde en train de crier, et des voitures qui klaxonnaient". "Je suis sorti, j’ai couru pour regarder les solutions pour le sauver. J’ai réussi à attraper le balcon, je suis monté comme ça et Dieu merci, je l’ai sauvé", a-t-il expliqué.

Le père de l’enfant placé en garde à vue

L’enfant et le jeune homme ont ensuite été conduits à l’hôpital pour effectuer des vérifications de routine. "Le sauveteur se plaignait du genou et l’enfant était en état de choc", ont indiqué les pompiers qui précisent toutefois que les deux protagonistes "vont bien".

A la suite de ces faits, le père de l’enfant a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête ouverte du chef de "soustraction à une obligation parentale", qui a été confiée à la brigade de protection des mineurs, a-t-on précisé de source judiciaire. L’enfant à quant à lui été placé dans une structure d’accueil sur décision du parquet, a ajouté cette source.

https://www.lexpress.fr/actualite/s...

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !