Version imprimable de cet article Version imprimable | |

PTA 2016 de l’ANPE : 3 593 emplois permanents créés

mardi 27 décembre 2016

74 activités exécutées sur les 81 prévues, soit 91,4% de taux de réalisation à la date du 30 novembre 2016, tels sont les chiffres communiqués par le Directeur général de l’ l’Agence nationale pour l’Emploi (ANPE), M. Ibrahim Ag NOCK, à la faveur de la deuxième conférence de presse qu’il a animée sur l’exécution du Plan de Travail annuel 2016 (PTA-2016), ce jeudi 22 décembre 2016, dans la salle du Conseil d’Administration de ladite Agence.

Cette conférence de presse, a balisé le DG dans ses propos liminaires, vise principalement à contribuer au renforcement de la communication (interne et externe) de l’ANPE dans le cadre du suivi de l’exécution de son PTA-2016 en lien avec le Plan stratégique de Développement 2012-2020 (PSD 2012-2020) dont la mise en œuvre, à la date du 30 novembre 2016, a contribué à la création et à l’installation de 413 PME / TPE, permettant ainsi à la création de 2 241 emplois indirects à travers la mise en œuvre du programme "Projet structurant" au niveau des régions de Kayes, Koulikoro et Ségou.

Il s’agit d’emplois induits par les activités issues de l’installation de PME/ PMI /TPE/ AGR, en collaboration avec le Fonds Auto Renouvelable pour l’Emploi (FARE), a précisé M. Ibrahim Ag NOCK.

Le renforcement des capacités a concerné 40% du personnel, a-t-il également comptabilisé.

Pour ce qui concerne l’offre et la demande, l’ANPE a enregistré 10 355 demandes d’emplois, dont 2 669 femmes, et 5 394 offres d’emplois.

Ces écarts de chiffres s’expliquent par l’inadéquation entre l’offre et la demande, d’une part, et le peu d’engouement des chômeurs pour être effectivement en quête d’emploi suivant les normes du Bureau international du Travail (BIT), a soutenu M. Ibrahim Ag NOCK pour répondre aux interrogations des journalistes à ce sujet.

Ce sont néanmoins 3 593 placements, dont 647 femmes, qui ont été effectués dans ce cadre, en satisfaisant les demandes en fonction des offres.

Ces placements sont des emplois formels issus de la mise en relation opérée par l’ANPE entre les offres et les demandes d’emploi, d’un côté, et les placements effectués par le Conseil national des bureaux privés de Placement et Entreprises à Travail temporaire (CONABEM), de l’autre, a précisé M. Ibrahim Ag NOCK, soulignant que ces chiffres ont été communiqués à la Détection nationale de l’Emploi (DNE) et à l’Observatoire national de l’Emploi et de la Formation (ONEF) pour les besoins de données statistiques en matière d’emploi et de formation professionnelle.

L’ANPE jouera pleinement sa partition, à travers son Département de tutelle qu’est le Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, dans l’atteinte des 200 mille emplois décents et durables que le Chef de l’Etat a promis pendant son quinquennat 2013-2018, a rassuré M. Ibrahim Ag NOCK, avant d’ajouter que 256 déclarations d’ouverture d’Etablissement ont été établies avec une prévision de création de 1 475 emplois directs.

Réagissant aux questions journalistes à propos des créances de l’ANPE, le DG a fait savoir que des efforts avaient été déployés pour augmenter le taux de recouvrement avec, à la clé, 60 millions de FCFA recouverts sur 100 millions prévus pour le compte de l’exercice 2016.

Une convention est signée avec « Mali Créances » pour accélérer le rythme de recouvrement, a révélé M. Ibrahim Ag NOCK, soulignant la nécessité d’un acte notarié à l’avenir pour mieux sécuriser l’ensemble du processus.

Auparavant, le Président du Conseil d’Administration de l’ANPE, M. Moussa KANOUTE, a exprimé la totale confiance des Administrateurs dans leadership de M. Ag NOCK, également reconnu au plan international à travers l’Oscar du Leadership des Managers africains à lui décerné, parmi les 30 lauréats de cette distinction, par le Conseil de Surveillance du Conseil International des Managers Africains (CIMA), à Paris, le 10 décembre 2016.

Pour rappel, cette conférence est la deuxième du genre après celle qui avait été organisée le 02 septembre 2016 dans la Salle du Conseil d’Administration.

Source : CCOM/ANPE

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !