Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Orientation des Titulaires du DEF 2018 : 1428 écoles privées ont été servies sur 1671

lundi 5 novembre 2018

Le samedi 03 novembre 2018, l’association libre des promoteurs d’écoles privées agréées du Mali (ALPEPAM) a organisé une conférence de presse au Lycée Mahamar El Khadafi. Cette conférence a porté sur trois points : les orientations, les problèmes liés aux payements et à la formation des enseignants.

Albakay Traoré président de ALPEPAM a indiqué que cette année, « nous ne dirons pas que nous sommes totalement satisfaits, mais force est de reconnaitre qu’il y eu des avancés ». Selon lui, l’année passée, il y avait 1500 écoles éligibles, et qu’il y avait 800 écoles qui ont reçus des élèves, et donc 700 n’en n’ont pas reçus.

Le président a salué l’augmentation sensible du nombre d’établissements ayant reçu des élèves cette année. Selon lui, sur 1671 établissements éligibles, 1428 ont eu des élèves et 243 n’en ont pas eu contrairement à l’année dernière où sur 1593 seulement 814 ont eu des élèves et 779 n’en ont pas eu, donnant ainsi de l’espoir aux établissements qui n’en avaient pas et sauvant également des emplois.

Comme un adage de chez nous le dit : « Aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années » et l’ALPEPAM en est une. Il a constaté qu’il y a des insuffisances, pour dire que toute œuvre humaine n’est pas parfaite.

Par rapport aux payements, il a estimé qu’à ce niveau il y a un problème d’état global et individuel. Au paravent, ils déposaient les états individuels, cette année il a été dit qu’il faut déposer un état global. Il s’agit de toutes les écoles des promoteurs par rapport à une liste. Et qui fait appel à des pièces justificatives au niveau de la finance.

« Sur les 32 000 000 000, il y a 27 000 000 000 qui ont été payés. Toutes les régions sont payées sauf Bamako, il en reste 5 000 000 000. Nous interpellons tous nos partenaires à payer aussitôt. Nous n’avons pas fermé les classes depuis le premier octobre. Les enfants sont victimes d’un système dont ils ne sont pas auteur. L’Etat est notre partenaire si ça ne va pas on doit comprendre », a-t-il regretté.

Pour ce qui concerne la formation des enseignants des écoles privées, selon son constat, ils ne sont pas formés en APC (technique d’approche par compétence). « Nous avons mis des comités en place, ces comités sont en train d’élaborer des stratégies pour former les enseignants », a-t-il conclu.

Créée par récépissé N°0011/GDB du Gouvernorat du District de Bamako du 05 janvier 2018, les objectifs de l’association vise : le développement du système éducatif du Mali de tous les ordres d’enseignement, la promotion des intérêts des promoteurs d’écoles privées ainsi que la défense de leurs droits, l’établissement d’un partenariat fécond public/privé.

Il faut noter que certains des points positifs des activités de l’ALPEPAM c’est le passage de l’affectation d’élèves de l’année dernière aux orientations d’élèves de cette année mais aussi la régularisation des élèves victimes de l’affectation d’élèves de l’année dernière, dans les établissements respectifs où ils ont suivi normalement les cours et cela dans l’intérêt supérieur de l’école malienne. C’était l’une des requêtes l’ALPEPAM déposées sur la table du secrétaire général du ministère de l’éducation en date du 20 Avril 2018. Et, une réponse favorable a été donnée à cette requête par ministère en charge.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en